VIDÉO. Rachid Nekkaz sur France24 :«On m’a menacé de mort»

L’activiste algérien, fondateur du Mouvement pour la Jeunesse et le Changement (MJC) non agréé en Algérie et candidat malheureux à la candidature de la présidentielle de 2014, violemment agressé à Paris devant un appartement de Amar Saidani, ancien président de l’Assemblée Populaire Nationale et ex-secrétaire générale du Front de Libération Nationale (FLN), se dit menacé de mort par son agresseur qui «s’est présenté comme étant le fils de Amar Saidani».

Invité de la chaîne française France24, Rachid Nekkaz accuse son agresseur de «tentative de meurtre» si ce n’était «l’intervention des policiers français» et de menaces de mort « L’agresseur m’a dit qu’il est le fils de Amar Saidani avant de me menacer de mort si j’organise une nouvelle manifestation devant l’appartement» a t-il déclaré.

Questionné par le journaliste sur les reproches de «recherche du buzz et de spectacle» en provoquant la famille Saidani devant leur maison, Rachid Nekkaz dit organiser ses manifestations devant le siège social d’une entreprise immobilière appartenant à Amar Saidani et non devant sa maison familiale» avant d’accuser l’ancien deuxième homme de l’Etat algérien de corruption.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hamer dit:

      C'est la seule façon de bloquer la montée des Salafistes Wahabistes qui se sont accaparé des mosquées en A...

    • hamer dit:

      L'Algérie s'en sortira haut la tête, cette crise ne la concerna pas uniquement , même la France la subit et de...

    Back to Top