Véhicules, bananes, fromages…la liste des produits soumis aux licences d’importation

Le ministère du Commerce a publié, ce samedi 1er avril, la liste des produits dont l’importation est soumise à une licence d’importation. Au total, 21 produits (ou catégories) sont concernés par la mesure.

L’on retrouve, comme en 2016, les véhicules de tourisme et autres automobiles destinés à la revente en l’état. Sur la liste, figurent également les véhicules spéciaux et engins (ambulances, camions…). De même qu’en 2016, deux types d’aciers « rond à béton » sont soumis aux licences d’importation, ainsi que le « fil machine », indique le communiqué ministériel.

 

Toujours dans les matériaux de construction, les bois blanc, rouge, de hêtre et contreplaqué sont également concernés. Enfin, dans cette même catégorie, l’on trouve les produits céramiques (carreaux et dalles). Seulement, à aucun moment le communiqué n’évoque le ciment. Un produit qui devait pourtant être soumis aux licences d’importations, selon les déclarations des ministres Abdelmadjid Tebboune (Commerce et Habitat) et Abdeslam Bouchouareb (Industrie et Mines).

12 produits alimentaires  concernés

Dans le même temps, le communiqué du ministère introduit le régime des licences d’importation pour une série de produits alimentaires et agricoles. C’est le cas des viandes bovines, qu’elles soient fraîches, réfrigérées ou congelées, stipule le ministère du Commerce.

L’on trouve également les fromages ou le double-concentré de tomate parmi les produits concernés. Ensuite, les citrons frais, pommes, bananes sont également soumis aux licences d’importation. Les oranges ne figurent pas sur la liste des fruits, contrairement aux annonces du gouvernement.

Pour les céréales, le communiqué liste l’orge, le maïs, les aulx ou le tourteau de soja comme produits désormais soumis aux licences d’importation. Enfin, le gouvernement vise également à contrôler les importations de poly-phosphates et de concentré de minéral vitaminé, indique le communiqué du ministère du Commerce.

Le même document fixe également les modalités, les formulaires et les dossiers nécessaires pour l’obtention de ces licences d’importation. Le communiqué conclut en affirmant que cette liste de produits « pourrait éventuellement être élargie à d’autres produits et contingents, en temps opportun et dans les  mêmes formes que précédemment ».

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • abdoul7460 dit:

      Vous balancez ce genre d'infos et rien ne semble remuer dans la sphère politique. Il n'y a rien à espérer de...

    • abdoul7460 dit:

      La question qui se pose maintenant est de savoir quand se produira le chaos. Ce qui s'est passé en 1988 n'était que...

    Back to Top