Un cinquième terroriste abattu par l’ANP à Skikda

Un cinquième terroriste a été abattu, mardi après-midi à Skikda, par les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) et ce, en continuité à une opération de ratissage, toujours en cours, menée dans la localité de Kerkera, et qui s’est soldé par la neutralisation, fin avril, de quatre terroristes.

C’est ce qu’a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. « Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’ANP a abattu un cinquième terroriste, cet après-midi du 3 mai 2016, près de la commune de Kerkera, wilaya de Skikda, 5ème Région militaire et saisi son arme : un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et quatre chargeurs garnis », précise le MDN.

« Cette opération vient en continuité du ratissage mené par les forces de l’Armée nationale populaire dans cette localité, et qui s’est soldé, les 29 et 30 avril 2016, par la neutralisation de quatre terroristes, dont les dénommés « B.Azouz » et « H. Sadek », deux dangereux criminels activant au sein des groupes terroristes depuis 1995 et qui étaient derrière plusieurs actes criminels dans la région « , ajoute la même source.

L’ANP a lancé une vaste opération de ratissage dans les monts de Skikda afin de neutraliser les terroristes qui y sévissent.

C’est dans cette région qu’un soldat de 26 ans originaire de la wilaya de Chlef a été assassiné par les terroristes lors d’un ratissage en avril dernier.

Il a essuyé plusieurs coups de feu de la part des terroristes sur les monts Talalous, à l’ouest de la wilaya de Skikda. Le groupe responsable de cette attaque est encerclé depuis par les forces de l’Armée nationale populaire au djbel Kerkera. Lors de ce ratissage, un réseau de soutien aux groupes armés a été démantelé dans la région. Le réseau en question est composé de quatre individus débusqués après investigations entreprises par les éléments de l’ANP.

En aout dernier, deux militaires, dont un officier au grade de commandant, ont été tués lors d’une opération de ratissage menée dans les maquis de la même région, ce qui a poussé à engager sérieusement des opérations d’envergure permanentes. Les terroristes, accompagnés de membres de leurs familles, dont des femmes et des enfants, utilisent cette région boisée pour se rendre en Tunisie.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • abdoul7460 dit:

      Vous balancez ce genre d'infos et rien ne semble remuer dans la sphère politique. Il n'y a rien à espérer de...

    Back to Top