Tebboune relève la faiblesse des moyens de contrôle de la spéculation

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune, a mis en exergue, mercredi à Oran, la "faiblesse" des moyens disponibles pour lutter contre la spéculation dans l'activité commerciale.

"Nous luttons contre la spéculation avec les moyens, dont nous disposons", a expliqué le ministre, en marge de la visite de travail qu’effectue le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la wilaya d’Oran.

Selon M. Tebboune, "seuls 10.000 contrôleurs sont sur le terrain à l’échelle nationale alors les besoins sont estimés à 200.000 contrôleurs".

"Avec ces effectifs, il est quasiment impossible de contrôler chacun des 3.250.000 commerçants en activité à travers le pays", a-t-il jugé.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que lors d’une récente réunion avec l’Association de défense des consommateurs, "des cas de stockage des viandes blanches par des spéculateurs lui ont été signalés et ce, dans la perspective du mois du ramadhan au cours duquel une forte demande sur ce produit est traditionnellement enregistrée".

Concernant les viandes rouges, il a assuré qu'"aucun cas de fièvre aphteuse n’a été signalé dans les wilayas d’El Bayadh, Nâama, Laghouat et Khenchela, qui disposent à elles-seules d’un cheptel de 27 millions de têtes ovines".

"La consommation de la viande rouge ne pose aucun problème", a affirmé M. Tebboune.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • abdoul7460 dit:

      Vous balancez ce genre d'infos et rien ne semble remuer dans la sphère politique. Il n'y a rien à espérer de...

    Back to Top