Rassemblement National Démocratique

Revoilà les redresseurs !

Le succès des redresseurs du mouvement Islah ayant abouti à la marginalisation de Abdallah Djaballah semble avoir donné des idées et des ailes à Aïssa Nouasri pour tenter un autre assaut contre la forteresse de Ahmed Ouyahia au RND.

En effet, moins d’une semaine après la tenue d’un congrès de redressement du MRN qui a écarté provisoirement Abdallah Djaballah et décidé de son remplacement par Mohamed Boulahia, le RND fait face quasiment à la même manœuvre et avec le même mode d’emploi. L’inévitable Aïssa Nouasri, qui a échoué à plusieurs reprises dans sa tentative de prendre le contrôle du rassemblement et éjecter Ouyahia, est revenu à la charge à moins de deux mois des élections législatives. Dans un encart publicitaire publié hier dans un journal arabophone, l’ex-député et membre du conseil national du RND est revenu à la charge pour annoncer la tenue «prochainement» d’un «congrès rassembleur» du RND. Pour ce faire, il appelle, au nom de la commission nationale de préparation, «tous les militants fidèles à la ligne nationaliste et authentique du rassemblement démocratique» à participer à l’enrichissement des propositions de révision du statut et du règlement intérieur ainsi que le programme futur du RND. L’appel vise également, d’après Aïssa Nouasri, à «récupérer le RND détourné».
Le communiqué souligne que des conférences régionales ont été organisées et que des propositions ont été émises. Bien que Aïssa Nouasri soit à son énième tentative, il n’est pas dit que la présente ne soit pas la «bonne» pour lui. Il prend d’ailleurs le soin de diffuser les coordonnées de sa structure (numéro de téléphone, fax) et son adresse au niveau de Bab Ezzouar. Mieux encore, le mouvement de redressement du RND dispose même d’une adresse électronique désignée sous le vocable de «RND Islahia». On se demande cependant si ce «retour» de Nouasri est suffisamment appuyé en «haut lieu» pour réussir là où il a échoué plusieurs fois. Cela paraît invraisemblable au regard de la réconciliation de la famille RNDiste à l’occasion de la célébration de son 10ème anniversaire à Constantine et qui a vu Ouyahia serrer amicalement la main de son ex-adversaire Mohamed Betchine. Mais les voies de la politique en Algérie sont tellement impénétrables qu’il ne faut jurer de rien…

Amine Makri

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • fetta dit:

      Qu'elle est la procédure concernant le transfert de bail et est ce que les loyers seront déduit et qu'elle est le pr...

    • abdoul7460 dit:

      les seuls gagnants de cette betise nationale sont les constructeurs automobiles...

    Back to Top