Rachid Nekkaz a-t-il vraiment été « expulsé » d’Algérie ?

Hier jeudi, Rachid Nekkaz a mis en ligne une vidéo dans laquelle il dénonce son « kidnapping » et son « expulsion » du territoire algérien. Il accuse directement Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia d’être à l’origine de cette mesure.

L’ancien candidat à la présidentielle algérienne de 2014 s’est filmé à l’aéroport international d’Alger en brandissant son passeport algérien pour dénoncer cette injustice. « Je suis obligé de prendre un vol pour Paris », a-t-il affirmé.

 

Mais qu’en est-il réellement ? Selon une source sûre, le militant franco-algérien n’a jamais fait l’objet d’une décision d’expulsion. D’ailleurs, « Ce n’est pas le premier ministre ou le chef de cabinet du président qui décident d’expulser.  Et surtout comment peut-on expulser un citoyen algérien ? », se demande notre source. Autre détail : « Quand on est expulsé de force, on ne peut pas circuler librement à l’aéroport. On est menotté et accompagné par la police jusque dans l’avion », a-t-elle ajouté.

Que s’est-il passé hier jeudi avec Rachid Nekkaz. « Il se trouvait effectivement sur la route quand il a été interpellé par les services de sécurité qui lui ont simplement demandé où il comptait se rendre. Il a dit qu’il allait bien à l’aéroport d’Alger. Vu qu’il est connu pour ses shows, ils l’ont escorté jusqu’à l’aéroport pour s’assurer que c’était bien sa destination. Mais il était tout à fait libre à l’aéroport », relate notre source.

En France, Rachid Nekkaz a été placé sous contrôle judiciaire depuis octobre dernier. L’ex-candidat à la présidentielle française doit donc se présenter deux fois par semaine, les lundis et jeudis, deux semaines par mois (soit quatre pointages par mois) au commissariat en France. Sur sa page Facebook, Rachid Nekkaz donne même rendez-vous à ses sympathisants demain samedi devant le consulat de Lyon en France et à 16 heures à Genève. Son voyage était donc prévu de longue date.

Nos tentatives de joindre Rachid Nekkaz sont restées vaines. Mais ces nouvelles accusations qu’il formule suscitent de nombreuses questions sur le laxisme des autorités face au cas de Rachid Nekkaz.

Commentaires [1]

  1. abdoul7460  - 10/12/2016 à 11:04

    vous écrivez franco-algérien, pourtant nekkaz avait renoncer à la nationalité française pour participer à l'élection algérienne......merci de vérifier cette info car elle a son importance.

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • abdoul7460 dit:

      Vous balancez ce genre d'infos et rien ne semble remuer dans la sphère politique. Il n'y a rien à espérer de...

    • abdoul7460 dit:

      La question qui se pose maintenant est de savoir quand se produira le chaos. Ce qui s'est passé en 1988 n'était que...

    Back to Top