• Le chef du MSP double les officiels algériens en Arabie Saoudite

    La diplomatie parallèle de Soltani

    ● Bouguerra Soltani, qui séjourne à La Mecque depuis le 23 décembre 2006, s’est autoproclamé seul représentant de l’Algérie pour prendre part à la traditionnelle cérémonie organisée par le souverain wahhabite à l’occasion du pèlerinage ● Cette invitation spéciale a frôté l’incident diplomatique.

    Lire la suite
  • Les états-Unis relèvent le degré d’alerte sur les vols en provenance ou vers le royaume chérifien

    Le Maroc classé pays peu sûr

    L’administration américaine a décidé d’augmenter le degré d’alerte sur les vols en provenance et vers le Maroc. L’information a été rapportée par un journal marocain Ennahar El Maghribia. C’est l’unique d’ailleurs qui l’a publiée. Les autres organes de presse du royaume chérifien, y compris l’agence officielle, se sont gardés d’en diffuser le moindre entrefilet, se contentant plutôt de regarder du côté de l’Algérie par rapport à la même question. C’est-à-dire de rapporter l’information selon laquelle les USA ont demandé à leurs ressortissants en Algérie d’observer la plus grande vigilance. Et ce, après l’attentat dont ont été victimes les employés de BRC à Bouchaoui. Une information qui date, au demeurant, d’un mois.

    Lire la suite
  • Farouk Ksentini optimiste

    «Objectif atteint à 70%»

    La déclaration de Farouk Ksentini, qui estime que la réconciliation nationale «n’a pas marché sur un pied», résonne comme une mise au point aux détracteurs de la démarche du président Bouteflika.

    Lire la suite
  • Après son appel au dépôt des armes

    Que veut Hassan Hattab ?

    L’un des fondateurs du groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) au sujet duquel des «rumeurs» font état d’un enrichissement considérable, provenant de l’argent du racket, Hassan Hattab, en l’occurrence, est intervenu sur la charte pour la paix et la réconciliation nationale.

    Lire la suite
  • L’UGTA fait son bilan de 2006

    En attendant le 11e congrès

    La Centrale syndicale a établi un bilan sur les principales actions qui ont marqué l'année 2006. Aussi, l'année qui vient de s'écouler a été caractérisée par le début de la prise en charge du dossier des salaires impayés à 45 567 travailleurs pour des mensualités variant entre 128 et 1753 mois. En juillet 2006, 17 078 travailleurs d'un premier lot de 175 entreprises avaient perçu leurs salaires.

    Lire la suite
  • L'activité industrielle nationale à un rythme faible

    Une stratégie à revoir

    Vétuste des équipements, pannes d'électricité, système de production désuet, difficultés à recouvrer les créances, incapacité à utiliser pleinement les capacités de production, des stocks de produits finis non écoulés : ce sont là quelques carences qui font que nos entreprises industrielles n'arrivent pas à prendre un réel envol.

    Lire la suite
  • Formation des cadres d'entreprise :

    Les patrons préfèrent le profit à la qualité

    En 2005, un peu moins de 12 % seulement du programme global de formation continue a été réalisé en Algérie. Les besoins en formations destinées aux cadres d'entreprise pour répondre à l'ouverture du pays à l'économie de marché restent largement insatisfaits, ce qui pourrait lui être préjudiciable à court et à moyen terme. Ce créneau de la formation continue des cadres d'entreprise, dont l'importance pour l'économie n'échappe à personne, n'est pourtant toujours pas identifié par le ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels, qui ne dispose d'aucune donnée.

    Lire la suite
  • Emigration clandestine

    500 harraga ont pris la mer à Annaba

    Avec la réussite de cette opération d’envergure, unique en son genre, qui a vu 500 harraga prendre la mer à partir d’Annaba, l’émigration clandestine massive à bord d’embarcations de fortune n’est plus l’apanage des seules côtes Ouest du pays...

    Lire la suite
  • Le point d’interrogation

    L'Algérien est-il poli ?

    Si la politesse est la plus acceptable des hypocrisies, on peut affirmer que la majorité des Algériens sont loin d’être hypocrites. Lorsqu’ils vous croisent dans l’escalier, point de bonjour. Lorsqu’une personne âgée monte dans le bus, tout le monde détourne le regard, si deux personnes se disputent, gare aux chastes oreilles. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le manuel des bonnes manières est un outil non seulement étranger mais totalement étrange. Petits et grands font allègrement un pied-de-nez aux bonnes manières. Petit tour d’horizon de ce qui aurait certainement donné le tournis à la baronne de Rothschild, une manière non pas de donner des leçons mais de disséquer un vrai phénomène de société.

    Lire la suite
Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • habibazemoura dit:

      Merci pour m avoir laisser acceder a vos quotidiens mon journal prefere c est el acil...

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    Back to Top