Nouvelle grève de trois jours des paramédicaux

Après la réussite de leur débrayage de deux jours enclenché le 8 janvier, le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) a décidé de maintenir sa prochaine grève de trois jours à partir du 15 janvier.

La grève du personnel paramédical, largement suivie à travers le territoire national, a sérieusement pénalisé les malades.

Les rendez-vous ont été reportés, les interventions et les soins réduits. Seul le service minimum a été assuré par les grévistes.

Les paramédicaux semblent se mobiliser davantage afin que leurs revendications soient prises en charge par le ministère de la Santé. En effet, ils n’envisagent pas de faire marche arrière. 

Ce mouvement de grève a connu un succès, selon Lounès Ghachi, président du SAP. « Durant ces deux jours de grève, il y a eu une forte adhésion et nous sommes amplement satisfaits », a-t-il signifié. Selon lui, le taux de suivi de cette action de contestation a été de l’ordre de 75% le premier jour de débrayage et il est passé à 80% le deuxième jour.

« Cette forte mobilisation renseigne sur la résolution des paramédicaux à arracher leurs droits légitimes », a indiqué le président de cette entité syndicale.

Ce syndicaliste confirme, en outre, « la détermination de la corporation paramédicale à aller jusqu’au bout de leur lutte syndicale afin d’exiger la prise en charge réelle de leurs préoccupations ».

Pour sa part, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière avait réagi à la veille du débrayage en invitant les paramédicaux à une réunion de conciliation, durant laquelle il a assuré au personnel paramédical que « la tutelle s’est engagé à prendre en charge ses principales revendications ».

Une rencontre qui n’a guère convaincu les paramédicaux à renoncer à leur mouvement de grève. Bien au contraire, ces protestataires se sont donné rendez-vous à partir du 15 janvier prochain pour la tenue d’une grève cyclique de trois jours. Quant aux médecins résidents, ces derniers semblent décidés à poursuivre leur mouvement de grève illimitée engagé depuis plus de trois semaines.

Des dizaines de médecins résidents se sont rassemblés hier dans l’enceinte de l’hôpital Mustapha. Le Collectif autonome des médecins résidents algérien (CAMRA) et le SAP estiment que la grève est leur ultime recours pour protester contre la non-prise en charge de leurs doléances.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • habibazemoura dit:

      Merci pour m avoir laisser acceder a vos quotidiens mon journal prefere c est el acil...

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    Back to Top