Nouveau plus bas historique pour le dinar, le pétrole stagne sous les 47 dollars le baril

Le dollar a atteint, ce mercredi 20 juillet sur le marché interbancaire, un nouveau plus haut historique face à la monnaie algérienne, avec une parité de 110,92 dinars. Pour sa part, la monnaie unique européenne est en légère baisse mais reste à un niveau élevé, à 121,88 dinars pour 1 euro dans les cotations interbancaires officielles fixées par la Banque d’Algérie.

Dans ce contexte, le pétrole peine à repasser la barre des 47 dollars pour le baril de Brent (référence pour le Sahara Blend algérien), à 46,77 dollars le baril.

Dévaluation forcée

La Banque d’Algérie poursuit donc le réajustement la valeur du dinar à la baisse. Officiellement, le dinar et son taux de change effectif réel (TCER) est toujours surévalué par rapport aux fondamentaux l’économie. Dans les faits, cette stratégie de dévaluation a également pour conséquence d’amortir le contre-choc pétrolier qui plombe les finances publiques de l’Algérie.

En effet, face à la dégringolade des prix du baril, la dépréciation du dinar contribue à gonfler les recettes en dinar, perçues comme contre-valeur des exportations de pétrole libellées en dollar. Ceci permet donc de minimiser le déficit abyssal du budget de l’État qui flirte avec les 30 milliards de dollars.

Le pétrole toujours bas

C’est l’option la plus « indolore », en dépit de la pression inflationniste engendrée par cette politique. Les réformes structurelles, conseillées par le FMI et différents experts économiques, sont pour l’instant trop délicates (sur le plan social) pour être envisagées.

Mais en face, les prix du pétrole stagnent sous la barre des 47 dollars le baril. Principale ressource pour le budget de l’État – environ 60% – le pétrole peine à retrouver des niveaux satisfaisants et soutenables pour l’Algérie.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hamer dit:

      Arrêtez de polémiquer, il n'y a pas de quoi en faire tout un drame, la conjoncture actuelle est bien difficile, mais pas ...

    • hamer dit:

      M l'économiste a raté une occasion en or de se taire, on l'aurait sollicité pour un éventuel portefeui...

    Back to Top