L’intersyndicale renoue avec la contestation : Grève générale aujourd’hui

Annoncée il y a quelques semaines, la grève nationale des travailleurs relevant de plusieurs secteurs d’activités de la Fonction publique aura lieu aujourd’hui.

Cette action est accompagnée par des rassemblements au niveau des 48 wilayas du pays. L’intersyndicale prépare, en outre, d’autres mouvements de contestations dont les dates seront annoncées ultérieurement.

La coalition des 14 syndicats autonomes de différents secteurs a donc décidé de hausser le ton et durcir son mouvement de contestation, entamé il ya plus d’une année, notamment, après avoir été empêchée par les forces de l’ordre le 25 novembre dernier d’organiser un rassemblement pacifique à la place des Fusillés (Ruisseau), à Alger.

Aussitôt les vacances d’hiver terminées, l’intersyndicale s’est réunie, à la mi janvier, pour tracer un nouveau plan d’actions, et ce pour défendre sa plateforme de revendications. Ainsi, elle a choisi de passer à la vitesse supérieure, et de paralyser plusieurs secteurs d’activité, aujourd’hui, dans l’espoir d’une éventuelle prise au sérieux de ses doléances dont l’annulation du projet de loi sur la retraite, la protection du pouvoir d’achat des travailleurs, et le gel de l’avant-projet du code du travail.

S’étant limitée dans le passé à l’organisation de rassemblements et de sit-in uniquement, l’intersyndicale a renoué avec les actions de grève, pour que son mouvement ait plus de poids et d’écho. Il faudra souligner que ce mouvement intervient au moment ou le front social est en ébullition. En effet, depuis plusieurs mois, beaucoup de débrayages et de rassemblements sont enregistrés dans différents secteurs. Les plus touchés sont entre autres, ceux de l’Education, la Santé, et l’Enseignement supérieur.

À rappeler, par ailleurs, que l’intersyndicale avait saisi la Présidence et le Premier ministère, le mois de décembre dernier, pour dénoncer les violences dont ont fait objet les contestataires lors du rassemblement du 25 novembre 2017.

Une lettre au comité de la liberté syndicale auprès du Bureau international du travail (BIT) a été également envoyée. Dans sa lettre, la coalition a dénoncé énergiquement les agissements et les dépassement enregistrés à l’encontre des syndicats autonomes en recourant à la violence et aux arrestations comme réponse aux revendications légitimes.

Par conséquent, elle a appelé au respect des conventions n°87 et 98 respectivement relatives à la liberté syndicale et le droit d’organisation et de négociations collectives ratifiées par l’Algérie le 19 octobre 1962.

Ania Nait Chalal

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    • yasser2018 dit:

      Nos chers amis Journalistes Nous vous écrivons pour vous alerter sur le fait que L'Astronome et Mété...

    Back to Top