Ligue 1 : Un match à huis clos pour le MCA et le CRB

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a infligé un match à huis clos plus un avec sursis au MC Alger et au CR Belouizdad, suite aux incidents ayant émaillé le derby algérois (0-0), disputé jeudi dernier au stade Omar-Hamadi, pour le compte de la 1ère journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football.

Outre cette sanction chacune des deux formations algéroises devra s'acquitter d'une amende de 200.000 dinars. De regrettables incidents ont éclaté jeudi dans les tribunes pendant le derby inaugural, marqué par de "multiples jets de fumigènes dans les tribunes entre les deux galeries et utilisation d'engins pyrotechniques", souligne la LFP.

Par ailleurs le défenseur de l'USM Alger Farouk Chafai et le gardien de but du NA Hussein Dey Kheireddine Boussouf ont écopé respectivement de deux matchs et un match de suspension ferme.

Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, a annoncé dimanche une nouvelle mesure contre les récidivistes. Tout club des Ligues 1 et 2 qui écope d'un troisième match à huis clos jouera le restant de ses rencontres de l'aller ou du retour à domicile sans la présence du public.

Le huis clos resurgit

Avec la suspension infligée au MC Alger et au CR Belouizdad, le huis clos resurgit dans le championnat de Ligue 1 Mobilis de football, au terme d'une première journée disputée le week-end dernier et marquée par de regrettables incidents au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

Le verdict est tombé lundi avec la décision de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) d'infliger un match à huis clos ferme plus un avec sursis aux deux clubs algérois.

Le "phénomène" du huis clos qui a caractérisé les deux championnats de Ligues 1 et 2 la saison dernière, avec pas moins de 58 matchs disputés sans public, est en train donc de réapparaître, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj ayant estimé dimanche dans une déclaration à l'APS que c'est la "seule solution" pour éradiquer le fléau de la violence dans les stades, qui a pris des proportions alarmantes, au grand dam des décideurs.

La LFP a décidé d'agir sévèrement avec le début du nouvel exercice en annonçant une nouvelle mesure pour sanctionner les récidivistes.

Ainsi, tout club des Ligues 1 et 2 qui écope d'un troisième match à huis clos jouera le reste de ses rencontres de l'aller ou du retour à domicile sans la présence du public.

Par exemple, si le MCA et/ou le CRB, déjà sanctionnés cette saison, écopent de deux autres matchs à huis clos durant l'aller, ils joueront le reste de leurs rencontres de cette phase à domicile dans la présence de leur public.

Lors du précédent exercice, 34 matchs se sont joués à huis clos en Ligue 1 dont 9 infligés à la JS Kabylie dans le cadre de l'affaire du décès de son attaquant camerounais Albert Ebossé, survenu le 23 août 2014.

La Ligue 2 n'était pas en reste puisque 24 rencontres ont été disputées sans la présence du public.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hamer dit:

      Il faudrait commencer par faire la part des choses avant de remuer le couteau dans la plaie, qui est la victime et qui est le bourreau? Le ...

    • hamer dit:

      Arrêtez de polémiquer, il n'y a pas de quoi en faire tout un drame, la conjoncture actuelle est bien difficile, mais pas ...

    Back to Top