En prévision de la double confrontation face à la Libye

Les Verts en stage à partir du 27 août à Alger

Fini les vacances pour les joueurs de la sélection nationale de football, ils devront entamer un stage préparatoire à partir du 27 août en vue du match aller face à la Libye, prévu entre le 7 et le 9 septembre en déplacement, comptant pour le 3e et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2013, a-t-on appris d’une source proche de la Fédération algérienne de football (FAF).

Les coéquipiers de Sofiane Feghouli (FC Valence) reprendront ainsi le travail, deux mois après leur dernière rencontre, disputée le 16 juin face à la Gambie (4-1), en match retour du second tour des éliminatoires de la CAN 2013.

Ce nouveau stage revêt un cachet particulier pour les Verts, puisqu’il intervient à la veille d’un rendez-vous ô combien important, qui pourrait permettre à l’Algérie de faire un pas important vers la qualification pour la phase finale, après une regrettable absence lors de l’édition de 2012.Une trentaine de joueurs, dont une dizaine évoluant en championnat local, seront convoqués pour ce regroupement, qui aura lieu au centre technique national de Sidi Moussa (Alger).

Les séances d’entrainement se dérouleront, quant à elles, sur la pelouse du stade de Mustapha Tchaker de Blida. Toutefois, le sélectionneur national, le Bosnien Vahid Halilhodzic, ne compte pas chambouler son effectif, puisqu’il a l’intention de faire appel pratiquement aux mêmes éléments convoqués lors des trois derniers matches, disputés au mois de juin dernier.

De son côté, la sélection libyenne a entamé un stage bloqué à Tripoli, en présence de 33 joueurs, dirigés par le technicien Abdelhafid Arbiche.La Libye, qui avait pris part à la dernière CAN, disputée au Gabon et en Guinée équatoriale, devra disputer deux matches amicaux, face au Soudan et l’Ethiopie, avant d’affronter l’Algérie.

La rencontre aura lieu à Casablanca

En raison de la situation sécuritaire instable qui prévaut actuellement en Libye, la Fédération libyenne de football (FLF) a officiellement demandé l’autorisation de la Confédération africaine (CAF) pour accueillir l’Algérie à Casablanca au Maroc.

Suite à l’instabilité politique que connait actuellement la Libye, il est impossible que le pays accueille la rencontre, a déclaré Kuweidir Muftah, président démissionnaire de la FLF, ajoutant que le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Ali Fassi Al Fihri, qui se trouve en ce moment à Londres avait donné son accord. Cependant, la CAF doit approuver le transfert dans l’ordre pour que les deux équipes se rencontrent à l’extérieur de la Libye.

En effet, le président de la FRMF devra transmettre un document signé par sa structure à l’instance africaine, avant que cette dernière n’annonce officiellement la délocalisation de ladite rencontre. Pour rappel, l’Algérie avait déjà donné la réplique au Mali, en dehors des bases de ce dernier (défaite 2-1) à Ouagadougou, comptant pour la 2e journée du second tour des éliminatoires du Mondial 2014. Le match avait été délocalisé en raison de l’insécurité qui avait prévalu au Mali. 

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hamer dit:

      Il faudrait commencer par faire la part des choses avant de remuer le couteau dans la plaie, qui est la victime et qui est le bourreau? Le ...

    • hamer dit:

      Arrêtez de polémiquer, il n'y a pas de quoi en faire tout un drame, la conjoncture actuelle est bien difficile, mais pas ...

    Back to Top