Montage de voitures, exportation des fruits et légumes algériens : les nouveaux projets remportés par la France en Algérie

Les ministres français ne se déplacent pas pour rien en Algérie. Quand ils viennent à Alger, ils repartent à chaque fois avec des contrats juteux pour leur pays. 

Preuve en est, ce dimanche pas moins de trois accords de partenariat économique ont été signés dimanche à Alger entre l’Algérie et la France. Ces accords ont été signées en présence du ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire qui a accompagné son collègue Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères à l’occasion de la quatrième session du Comité économique mixte algéro-français (COMEFA).

Les autorités algériennes ont ainsi exprimé leur grande satisfaction quant à la signature de trois accords de partenariat économique entre l’Algérie et la France, dont deux dans le domaine de l’industrie.

Il s’agit de la signature d’un pacte d’actionnaires entre le Groupe PMO Constantine, le Groupe Condor, la société Palpa Pro et PSA Peugeot pour la production des véhicules en Algérie.

En outre, un protocole d’accord pour la mise en place d’un consortium à l’export des fruits et légumes algériens vers l’Europe, et d’un partenariat dans le domaine des produits agricoles de type Bio entre le Groupe algérien Agromed et la société fraçaise Agrolog.

Les deux parties ont également signé un pacte d’actionnaires entre Elec El Djazair, le Groupe Gica (cimenterie) et le Groupe Schneider dans le domaine de la fabrication des équipements électriques de basse, moyenne et haute tension.

A propos du projet Peugeot, le ministre algérien de l’Industrie, Youcef Yousfi, a indiqué que le lancement de ce projet «n’est pas une fin en soi», mais il s’agit de démarrage d’une industrie qui englobera un nombre considérable d’entreprises pour la fabrication des composants des véhicules, précisant que les deux parties sont convenues de travailler en commun dans cet objectif.

Le ministre a, par ailleurs, relevé que plusieurs autres domaines industriels ont été évoqués lors des travaux du COMEFA, en citant l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, les matériaux de construction.

Selon lui, les discussions pour la concrétisation des partenariats dans ces domaines «avancent bien».

Pour sa part, Bruno Le Maire a estimé que la signature de ces accords exprime une nouvelle phase de la coopération économique entre la France et l’Algérie, soulignant que toutes les conditions sont réunies pour y parvenir, notamment la volonté des deux parties d’avancer dans cette direction.

Pour lui, les trois nouveaux accords signés dimanche entre les deux pays sont le «signe le plus tangible» de cette détermination à avancer sur la base de projets concrets: «Les grandes déclarations sont utiles, mais les décisions concrètes sont encore mieux pour faire avancer une relation économique», a-t-il soutenu en dernier lieu.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hamer dit:

      Arrêtez de polémiquer, il n'y a pas de quoi en faire tout un drame, la conjoncture actuelle est bien difficile, mais pas ...

    • hamer dit:

      M l'économiste a raté une occasion en or de se taire, on l'aurait sollicité pour un éventuel portefeui...

    Back to Top