Après le départ d’Ouyahia du gouvernement

Le RND ne quittera pas l’Alliance présidentielle

«Nous avons nos ministres au gouvernement et avons réitéré notre indéfectible soutien au programme du président de la République»,a déclaré, hier,le porte-parole du RND.

Quel avenir pour l'Alliance présidentielle après l'intronisation de M. Belkhadem à la tête du gouvernement et la mise à l'écart de M. Ouyahia ? Les deux chefs du FLN et du RND étaient et demeurent engagés sur un même programme : celui du président de la République.
Toutes les lectures faites par la presse nationale récemment convergent vers un retrait du RND de l'Alliance présidentielle. Ces lectures sont démenties par des responsables du parti de M. Ouyahia.
Le porte-parole du RND,  Miloud Chorfi, a soutenu en substance, hier, que «le RND restera au sein de l'Alliance présidentielle. Nous avons nos ministres au gouvernement et avons réitéré notre indéfectible soutien au programme du président de la République». En effet, dans le communiqué final sanctionnant le première réunion du bureau national du RND présidée par M. Ouyahia, on pouvait lire que le «parti reste fidèle aux résolutions de la dernière session du conseil national», à savoir «le soutien inconditionnel au programme présidentiel pour la concrétisation de la réconciliation nationale, veiller constamment à concrétiser l'esprit de la lettre du 1er Novembre, la sauvegarde de la République démocratique et populaire ainsi que l'accomplissement des réformes dans tous les domaines».
Dans cette optique, le RND a réitéré «le soutien des militants et cadres du parti au sein du Parlement et dans les différentes institutions de l'Etat». Le changement de chef de gouvernement a maintenu les ministres RND au sein de l'Exécutif. Tous ces ingrédients font que le retrait du RND de l'Alliance présidentielle n'est aucunement envisagé. Contacté par nos soins, un haut responsable du RND et proche de M. Ouyahia a conforté cette option : «Le parti restera toujours au sein de l'Alliance présidentielle, parce que, explique-t-il, nos ministres ont été gardés au gouvernement, et la ligne actuelle du parti va dans le sens du soutien au programme du président de la République.»
D'ailleurs, le comité de coordination dit des 9 composé de trois responsables de chaque parti (FLN, MSP et RND) continue à se réunir en attendant la réunion trimestrielle des chefs de l'Alliance présidentielle.
Le seul fait nouveau, croit-on savoir, c'est que pendant les réunions des trois leaders, le secrétaire général du RND déléguerait un représentant de son parti. Par ailleurs, il ne serait pas en effet prudent pour le RND de se retirer de l'Alliance présidentielle dans les circonstances politiques actuelles. Certains le qualifieraient de suicide politique. Visiblement, le temps des concessions a sonné et le parti de M. Ouyahia, pour contrecarrer les attaques qui le ciblent, se voit astreint, hypocrisie politique oblige, à adopter une stratégie tactique. En tous les cas, ce changement n'a pas freiné l'activité du parti, encore moins son programme de préparation des futures élections. A cet effet, une réunion des coordinations des 48 wilayas se tiendra jeudi prochain sous la présidence d'Ahmed Ouyahia. Tout porte à croire que le RND prendra tôt ou tard sa revanche.

Meriem Oussaïd

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • habibazemoura dit:

      Merci pour m avoir laisser acceder a vos quotidiens mon journal prefere c est el acil...

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    Back to Top