SITUATION ACTUELLE DU PAYS

Le MDS fait son bilan

La fédération d’Alger du MDS, dresse un bilan noir en “examinant” la situation actuelle en Algérie à la “lumière des dernières déclarations des porte-parole de l’Etat.

Dans sa réunion hebdomadaire, coïncidant avec la commémoration du deuxième anniversaire de la disparition d’El Hachemi Chérif, celle-ci a tenu en premier lieu, à condamner les derniers attentats perpétrés, particulièrement à Lakhdaria et Yakouren. Outré par ces actes barbares et ignobles, le MDS, au nom de ses militants et sympathisants, “s’incline devant la mémoire des victimes du terrorisme”. Aussi, le Mouvement démocratique et social a exprimé son “indignation” des derniers propos tenus par le ministre de l’Intérieur en réaction à ces attentats. Le ministre de l’Intérieur en expliquant ces actes “ par le retrait de la gendarmerie de la région de Kabylie en 2001” voulait, selon le MDS, culpabiliser les citoyens de cette région et découpler les attentats de leur matrice idéologique qu’est l’intégrisme islamiste”.

Pour cet organisme, les propos du ministre ne sont autres qu’une réaction “au camouflet d’abstention infligé par le peuple algérien” lors des élections législatives du 17 mai 2007. Pis encore, la fédération d’Alger du MDS, dénigre les intimidations et “pressions inadmissibles exercées” par le ministre “sur les consciences des citoyens” à travers leur “interpellation par écrit”.

Des agissements dignes “des régimes totalitaires et fascistes”. Dans un autre volet, la fédération d’Alger observe avec inquiétude, “la propension des membres du gouvernement à manipuler les statistiques”, notamment concernant le bac 2007. Les chiffres annonçant un taux de réussite de plus de 54% seraient exagérés.

Le taux de réussite ne représenterait en réalité que 47% d’après la fédération d’Alger. De même, le MDS remet en cause les chiffres relatifs au taux de chômage ainsi que le programme de logements annoncé par le gouvernement, et qui passe subitement de “2 millions, à peine 1 million selon le nouveau ministre de l’Habitat”, soutient ce même organisme. D’ailleurs, ce dernier déplore la défaillance de l’UGTA qui semble s’allier au pouvoir.

Le syndicat, président et dirigeants se mettraient “de la partie” en soutenant que la tenue d’une grève ne serait pas nécessaire et “déstabiliserait” l’entreprise algérienne. La justice algérienne n’a pas échappé au “jugement” du MDS, qui constate “que les procès se suivent et se ressemblent” sans qu’aucun responsable politique soit culpabilisé et sanctionné.

Le procès du séisme de Boumerdès en serait la preuve vivante. A travers ce tableau noir de la situation actuelle dressé par la fédération d’Alger du MDS, les militants continuent leur lutte contre “le système rentier et l’islamisme intégriste” pour “une Algérie moderne, moderne et sociale”.

W. Z.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • fetta dit:

      Qu'elle est la procédure concernant le transfert de bail et est ce que les loyers seront déduit et qu'elle est le pr...

    • abdoul7460 dit:

      les seuls gagnants de cette betise nationale sont les constructeurs automobiles...

    Back to Top