Campagne de sensibilisation sur les habitudes de consommation

Le gaspillage alimentaire augmente de moitié durant le ramadhan

Bien que le gaspillage alimentaire en Algérie ait enregistré des baisses considérables par rapport aux années précédentes, et ce, suite aux innombrables mesures de lutte ayant porté leurs fruits, pendant le mois de jeûne, consommer sans modération, bien au contraire, connaît une hausse. La nourriture est gaspillée à 50% comparée aux autres mois de l'année.

Rationalisation des modes de consommations chez les citoyens, tels ont été les mots d’ordre de la conférence tenue hier, au forum d’«El Moudjahid» à Alger, par l’Organisation algérienne de protection et orientation du consommateur et son environnement (APOCE). Les intervenants et représentants de cette institution civile, ont tous lancé un appel de mobilisation contre le gaspillage alimentaire.

Une attitude irrationnelle que la plupart des algériens ont pris, notamment pendant le mois sacré du ramadhan. Période où malgré les portefeuilles qui sainent plus que d’habitude, la quasi-totalité des familles optent pour des achats en excès. Ces derniers ne consomment même pas après ces produits. Ils sont souvent jetés malheureusement. Un gaspillage qu’on peut aisément éviter, selon Fares Benaidja, président de l’APOCE dans la wilaya de Constantine. «Il suffit que chacun se pose les bonnes questions sur la manière convenable de se nourrir. D’abord sur la nécessité des besoins réels de la ration quotidienne. En plus, le plus grand piège dans lequel tombent toujours les consommateurs c’est la publicité de masse, surtout accentuée pendant le ramadhan.

«Nous, notre devoir, en tant qu’organisation citoyenne est justement comment relever le défit de l’alimentation propre et modérée pour tout le monde. C’est-à-dire sensibiliser le plus grand nombre de gens sur le territoire national afin de freiner le gaspillage alimentaire», a-t-il indiqué. Ce type de comportement est tout autant normal qu’il s’explique par un fait psychologique et social très important, d’après le Dr Mustapha Zebdi, président de l’APOCE : «Le consommateur algérien s’acharne sur les produits alimentaires pendant la période du ramadhan tout simplement à cause de la variété des aliments ainsi que de leur qualité. Car ce qu’il ne faut pas oublier, c’est le caractère indispensable de ces plats au vu de la nature du contexte. Par conséquent, ils virent dans ce genre de gaspillage.

Le même qu’il peut malgré tout éviter et ce en ayant la bonne information sur les choix à faire concernant la nature de ces produits». D’où le facteur de sensibilisation qui reste pour lui le meilleur moyen de lutter contre toute forme de gaspillage alimentaire. Notre rôle est d’arriver à développer chez les citoyens une sorte de culture de consommation rationnelle, et ce, en proposant un plan de travail en vue d’assoir une stratégie nationale d’une consommation saine.

«D’abord pour commencer, nous n’avons pas un observatoire national des produits de consommation comme cela se fait dans les autres pays du monde, ensuite, encourager la consommation nationale est une sorte de protection des consommateurs. Beaucoup ne savent pas que nous avons des produits de qualité, malgré tout. Il est donc plus raisonnable de les prendre dans nos assiettes que d’opter pour les produits d’importation. Pourquoi ? A la fois, on a plus de traçabilité du produit, c’est moins cher et cela est positif pour l’économie du pays», a-t-il ajouté.

Néanmoins, pour arriver à obtenir de réels résultats sur le terrain, les pouvoirs publics englobant tous les secteurs doivent s’impliquer davantage. Les ministères de la Santé, de l’Agriculture, du Commerce et même de la Justice sont d’un immense poids pour modifier les attitudes de consommation au sein de la société, a-t-il précisé. Soulevant ainsi l’aspect juridique, le Dr Zebdi n’a pas manqué de rappeler l’importance des lois lorsqu’elles sont promulguées pour convaincre les citoyens de la crédibilité de la cause.

Y. D.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • abdoul7460 dit:

      Vous balancez ce genre d'infos et rien ne semble remuer dans la sphère politique. Il n'y a rien à espérer de...

    • abdoul7460 dit:

      La question qui se pose maintenant est de savoir quand se produira le chaos. Ce qui s'est passé en 1988 n'était que...

    Back to Top