Le Bureau Fédéral exige le départ d’Alcaraz

Il y a quelques jours de cela, Zetchi avait déclaré qu’il s’en remettrait au Bureau Fédéral quant à l’avenir du sélectionneur national Lucas Alcaraz. Et bien c’est chose faite, puisque hier au Centre technique national de Sidi Moussa, et comme convenu, le boss de la fédération a demandé l’avis de ses proches collaborateurs sur l’actualité des Verts et les décisions à prendre. En fait, le volet équipe nationale était le dernier à être évoqué hier lors de la réunion.

D’abord, le président de la FAF a commencé par présenter la situation de notre équipe nationale, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il était dans tous ses états lorsqu’il a parlé du sujet. « Et bien maintenant que nous sommes tous là à parler de l’équipe nationale, j’aimerais bien que vous trouviez des solutions. Celui qui peut régler les problèmes actuels, je suis tout ouïe à l’entendre.

Au cours de ces derniers jours, notre équipe nationale, et après la double défaite face à la Zambie, traverse une situation délicate, mais n’empêche que certains membres du BF n’ont montré aucun soutien à notre égard, bien au contraire », dira Zetchi lors de ce BF. Suite à cela le débat a commencé avec le choix de l’entraîneur, et Rebbouh Haddad fut le premier à prendre la parole. Comme convenu, Zetchi met la balle dans le camp du BF Ce dernier n’a pas manqué de rappeler au président de la fédération qu’il avait choisi seul Alcaraz, sans la moindre concertation. Hakim Medane prend à ce moment-là la parole pour expliquer la situation de l’EN, lui qui est proche à la fois du staff technique et des joueurs.

D’autres membres évoquent l’absence d’une DTN forte capable justement de demander des comptes à l’entraîneur national. Suite à cela, le vice-président de la fédération, Bachir Ould-Zmirli, intervient affirmant que jusque-là la touche du coach espagnol n’était pas visible, tout en précisant que les joueurs que renferme cette équipe sont presque les mêmes qui nous ont qualifiés pour la Coupe du monde et qui sont passés en huitième de finale au Brésil. Kheireddine Zetchi, qui a donc choisi cette voie démocratique, à savoir la concertation au niveau du BF, ce qui est nouveau en soi au sein de la fédération, a écouté attentivement tous les présents.

D’ailleurs, parmi eux, certains ont tenu à préciser que le boss de la FAF s’est retrouvé bizarrement seul depuis les deux dernières défaites et essuie seul aussi toutes les critiques de l’opinion publique. C’est pour dire que ça a chauffé hier au CTN, mais quelques membres du Bureau Fédéral ont apaisé les tensions, demandant par la même occasion de trouver des solutions, du moment que la situation est connue de tous. Et c’est là que Mohamed Maouche propose la première solution, à savoir installer un entraîneur adjoint algérien dans le staff technique actuel.

A partir de là et presque à l’unanimité, les membres du BF à l’image d’Oumamar, Ghouti et les autres ont tous exigé le départ de l’ancien coach de Grenade. Haddad, Ould-Zmirli, Gasmi, Ghouti et Maouche disent leurs vérités Après cela, Rachid Gasmi prie les présents de prendre le temps de réfléchir afin de ne plus se tromper à l’avenir. La tension baisse d’un cran et des décisions sont donc prises.

La plus importante d’entre elles : la désignation d’une commission chargée de l’équipe nationale présidée par Bachir Ould- Zmirli et composée de Rachid Gasmi, Ammar Bahloul et Mohamed Maouche. Cette commission aura pour mission entre autres de choisir le futur entraîneur national, mais sera aussi responsable des résultats des Verts à l’avenir. Cette dernière devra donc à la fois rendre compte à l’opinion publique mais aussi au Bureau Fédéral des résultats de l’EN. Hakim Medane reste Bien évidemment, Hakim Medane continuera à exercer son poste de manager général au sein de la sélection.

C’est pour dire et comme on s’y attendait, Lucas Alcaraz ne devrait pas poursuivre sa mission à la tête des Verts. Son dernier match devrait être celui contre le Nigeria. Mais dans le cas d’une autre débâcle face au Cameroun, son départ le 7 octobre prochain n’est pas du tout à écarter. C’est pour dire que la décision de son limogeage est déjà précise. Pour qu’il soit maintenu, l’Espagnol devra sortir le grand jeu contre les Lions indomptables dans moins de deux semaines. Asma H. A. Koussa reprend la CFA Koussa revient à la tête de la CFA, c’est en tout cas ce qui a été décidé hier lors de la réunion du Bureau Fédéral.

Limogé, le 2 juillet dernier, par le président de la FAF Kheireddine Zetchi, et cela en raison du non-respect du devoir de réserve, Messaoud Koussa prend donc le poste qu’il devait occuper initialement, à savoir celui de président de la CFA. On retrouvera aussi dans cette commission le 2e vice-président de la FAF Bachir Ould-Zmirli. En outre, il a été procédé à l'adoption de la composante de la Commission de la Coupe d'Algérie (CCA) qui sera présidée par Noureddine Bakiri. La CAA est composée également de Djamel Zemam, Ahmed Dribat, Mohamed Chibi, Ahcène Arzour, Mohamed Hachemi et Imad Mohamdioua.

La journée du 7 octobre annulée Durant cette réunion, le BF a demandé à la Ligue de football professionnel (LFP) d’annuler les matchs de Ligue 1 Mobilis programmés le samedi 7 octobre prochain, soit le même jour du déroulement du match Cameroun – Algérie, comptant pour la 5e et avant-dernière journée (groupe B) des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Cette date coïncide avec le déroulement d’une partie (5 matchs) de la 6e journée du championnat. Une autre décision en rapport avec les championnats des Ligues 1 et 2 Mobilis a également été prise et elle concerne les commissaires des matchs.

Désormais, seuls des membres structurés au sein de la FAF seront désignés comme commissaires des matchs des L1 et L2 Mobilis. Réunion prochaine avec les présidents des clubs de la LNA De plus, Zetchi va poursuivre sa série de consultations et organisera des réunions avec les présidents des clubs de la Ligue nationale de football amateur.

Pour rappel, le patron de la FAF avait récemment rencontré les présidents des différentes Ligues régionales et des wilayas. Ces réunions de coordination sont destinées à écouter les doléances de la base où il est question essentiellement de formation et de développement. Les autres décisions prises lors de cette réunion

- Adoption d'un budget de 15 millions DA pour le championnat de football féminin avec avance immédiate de 10 millions DA.

- Adoption des dispositions réglementaires et du règlement du championnat de Futsal.

- Validation du budget de la Ligue nationale de Futsal.

- Acquisition des appareils médicaux TECAR qui ont prouvé leur efficacité.

- Désignation de Rachid Gasmi pour présider le comité d'organisation d'un symposium sur le football algérien.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • belkacem dit:

      J'encourage l'équipe d'aller toujours de l'avant.Bonne continuation....

    • hamer dit:

      C'est la seule façon de bloquer la montée des Salafistes Wahabistes qui se sont accaparé des mosquées en A...

    Back to Top