Les associations environnementales tirent la sonnette d’alarme

Le barrage de Taksebt transformé en poubelle

Des tonnes de déchets et des milliers de bouteilles de bière, de canettes vides et de boîtes de conserve rouillées ont été ramassées par des centaines de volontaires du monde associatif et des travailleurs communaux qui ont bénéficié de gros engins et de camions dépêchés par plusieurs entreprises publiques.

Pour faire face à l’agression monstrueuse perpétrée par des pollueurs sans scrupules contre le barrage de Taksebt, la Direction de l’hydraulique et celle de l’environnement de la wilaya de Tizi Ouzou ont conjugué leurs efforts avec les APC de Beni Douala, Beni Aïssi et Aït Mahmoud, relevant toutes les trois de la daïra de Beni Douala, mais aussi avec les associations écologiques de la wilaya pour organiser, mardi dernier, une action de volontariat d’envergure afin de nettoyer les berges du nouveau barrage hydraulique tout au long de la route de Takhoukht. Cette louable initiative fut couronnée de succès dans la mesure où des tonnes de déchets et des milliers de bouteilles de bière, de canettes vides et de boîtes de conserve rouillées ont été ramassées par des centaines de volontaires du monde associatif et des travailleurs communaux qui ont bénéficié de gros engins et de camions dépêchés par plusieurs entreprises publiques, tels que l’Algérienne des Eaux (ADE) ou encore l’Office national de l’assainissement (ONA), et les différentes APC concernées.
Travaillant d’arrache-pied, les centaines de volontaires engagés dans cette action digne d’intérêt, tout comme les jeunes ouvriers recrutés dans la fameuse opération dénommée “Blanche Algérie”, n’ont ménagé aucun effort pour fouiller les coins et les recoins des bords du barrage et nettoyer au peigne fin toutes les bordures du barrage sur plusieurs kilomètres. En fin de journée, le décor fut tout simplement effarant puisque des “montagnes” de bouteilles vides (pour la plupart des bouteilles de bière jetables) et des canettes en tous genres furent amassées en bordure de route et aussitôt chargées au moyen d’engins des travaux publics sur un véritable cortège de camions réquisitionnés pour la circonstance. Devant un tel succès de l’opération et face à un constat aussi dramatique, les différents acteurs de cette journée de volontariat mémorable étaient scandalisés par l’ampleur des dégâts, mais visiblement heureux d’avoir nettoyé un site aussi paradisiaque.

Tout le monde est  coupable
“Tous les résidants de la région sont, soit coupables, soit complices d’une telle situation qui menace tout ce patrimoine national au même titre que les pouvoirs publics qui n’ont pas mis les moyens humains nécessaires pour protéger ce site”, nous dira un jeune citoyen de la commune d’Aït Mahmoud venu participer à ce volontariat aux côtés de ses copains et copines d’une association de protection de l’environnement. “C’est un véritable massacre, il faut sévir très vite et réprimer tous ces pollueurs qui doivent être considérés comme de véritables assassins.” “C’est une action conjointement menée par l’administration, la société civile et le mouvement associatif et elle sera renouvelée à l’avenir, car le succès enregistré par cette grande première est encourageant à plus d’un titre”, dira M. Oubabas, directeur de l’environnement à la wilaya de Tizi Ouzou. “Nous sommes décidés à lutter contre les pollueurs et préserver ainsi un tel patrimoine national qui est une source de vie et un véritable don de la nature”, enchaînera Saïd Abbas, directeur de l’hydraulique, qui s’est démené durant toute la journée sur le site et semblait tout heureux du succès de cette opération.  “Nous devons sensibiliser les citoyens pour préserver ce site magnifique mais le cas échéant, nous allons sévir énergiquement contre tous les pollueurs et nous avons donné l’ordre de relever tous les numéros d’immatriculation des véhicules repérés dans ce genre d’agression et de pollution contre le site du barrage”, enchaînera le directeur de l’hydraulique.

La loi doit être appliquée contre les pollueurs
“Ce genre de volontariat permet de nettoyer le barrage et de débarrasser de grands tas de déchets et d’immondices mais aussi de sensibiliser les riverains et les citoyens de passage sur la nécessité de préserver un site aussi beau que précieux”, dira de son côté Chabane Cheriet, directeur de la Conservation des forêts, accompagné de toute son équipe pour contribuer au plein succès de ce volontariat. Pour sa part, le monde associatif a contribué au succès d’une telle initiative. Et pour cause, une véritable procession humaine s’était formée tout au long du barrage pour ramasser une quantité industrielle de déchets en tous genres. Garçons et filles, bien encadrés par leurs responsables, s’en sont donné à cœur joie pour participer. “C’est tout simplement monstrueux ! Les gens ne font plus preuve de civisme et il faut tirer la sonnette d’alarme”, s’écria Mme Daroui, présidente de l’association de protection de l’environnement, “Ma ville, mon quartier", qui estime qu’il est temps de sévir énergiquement. “Il est temps de sanctionner sévèrement les citoyens fautifs et appliquer la loi dans sa totalité. Il faut agir rapidement  pour protéger ce barrage qui a une dimension nationale et qui constitue un immense réservoir d’eau et de bien-être pour toute la région”, enchaînera Mme Daroui qui, comme tous les volontaires qui ont pris part à cette action hautement salutaire, ont promis de revenir sur les lieux pour lutter de toutes leurs forces, afin que le barrage de Taksebt garde tout son charme et surtout sa pureté.

Mohamed Haouchine

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • habibazemoura dit:

      Merci pour m avoir laisser acceder a vos quotidiens mon journal prefere c est el acil...

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    Back to Top