Contraception, sensibilisation et régulation : L’Algérie veut renforcer le planning familial

Le baby-boom des dernières années en Algérie n’est pas sans inquiéter les pouvoirs publics. Dans une démarche qui s’apparente à celle entreprise dans les années 1970-80, les autorités veulent freiner la courbe des naissances par le renforcement du planning familial. L’accroissement de la population a atteint les 900 000 personnes en une année et la croissance démographique est de 2,2%.

Intervenant, hier, lors de la journée scientifique organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la population, célébrée chaque 11 juillet, et placée cette année par les Nations unies sous le thème «Planification familiale, un droit humain», Ameur Ouali, directeur de la population au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a affirmé qu’une approche dynamique multisectorielle, incluant tous les acteurs et intervenants, y compris ceux de la société civile, est nécessaire afin de mettre en place «une stratégie basée sur l’efficience, pour mieux utiliser les ressources disponibles et le développement des programmes ciblés, notamment au niveau local».

Selon lui, cette thématique intervient dans un contexte marqué par la consolidation et l’élargissement du programme national de planification familiale, en exécution du programme d’action du gouvernement 2017-2020 «pour rationaliser la croissance démographique et garantir un bien-être social aux générations futures».

Il a, par ailleurs, convié le Comité national de la population (CNP) à revisiter la politique nationale de la population et à réajuster ses objectifs, en visant un équilibre entre la croissance démographique et le développement économique et social du pays. «Un intérêt particulier doit également porter sur l’amélioration permanente des systèmes d’information et statistiques pour la mise en place de bases de données et d’indicateurs pertinents et fiables», a-t-il encore recommandé.

De grands progrès

Selon une étude menée en 2015, près de 65% des femmes en âge de procréer prennent la pilule. Cette évolution est révélatrice d’une prise de conscience de la femme algérienne sur la nécessité de recourir à l’espacement des naissances pour une meilleure qualité de vie.

Le Dr Hamchi Lotfi, sous-directeur de la santé de la reproduction et de la planification familiale, a estimé à plus de 5 millions le nombre de femmes algériennes en âge de procréer. Autant de candidates à la contraception sous ses différentes formes.

Actuellement, 57% des couples adhèrent volontairement au programme national de planification familiale, soit un effectif de plus de 3 millions de femmes sur un total de 5,3 millions de femmes mariées en âge de procréer. Il préconisera une campagne nationale d’information et de sensibilisation sur les moyens de planification familiale et de contraception en direction des jeunes adolescentes pour les sensibiliser sur l’importance de prendre les choses en main et d’agir de manière mature et responsable lorsqu’il s’agit de leur vie.

Enfin, il y a lieu de noter que la population algérienne a atteint 42,2 millions d`habitants au 1er janvier 2018 (contre 41,3 millions d’habitants au 1er janvier 2017 et 40,4 millions au 1er janvier 2016), selon l`Office national des statistiques (ONS). L’année 2017 a connu un volume de naissances vivantes dépassant pour la quatrième année consécutive le seuil d’un million. Il a ainsi été enregistré 1,06 million de naissances vivantes auprès des services de l’état civil en 2017.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    • yasser2018 dit:

      Nos chers amis Journalistes Nous vous écrivons pour vous alerter sur le fait que L'Astronome et Mété...

    Back to Top