Elle dépasse en neuf mois les dépenses de toute l'année 2007

La facture alimentaire atteint le record de 5,76 milliards de dollars

De plus en plus excessive, la facture alimentaire de l’Algérie a enregistré un nouveau record à 5,76 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois de l’année, contre 3,43 milliards durant la même période de l’année dernière, selon les statistiques des douanes communiquées au Jeune Indépendant.

Cette hausse de 67,51 % dépasse de loin ce que le pays avait dépensé durant toute l’année de 2007 où la facture alimentaire avait atteint 4,82 milliards de dollars.

Ces statistiques douanières démontrent, une fois de plus, la forte dépendance alimentaire du pays qui s’est accentuée avec la crise mondiale en raison de la flambée des prix des produits alimentaires sur les marchés mondiaux.

Une crise qui a coïncidé avec la mauvaise récolte céréalière de la campagne 2007-2008 qui a baissé de moitié, en passant à 2,1 millions de tonnes, contre une moyenne de 4,1 millions de tonnes durant les cinq dernières années.

Pour compenser ce déficit important et répondre à la demande locale estimée à plus de 8 millions de tonnes, l’Algérie a accru ses dépenses en céréales dont la facture a grimpé de 1,24 milliard de dollars à 3 milliards, soit une hausse de 134,9 % par rapport au neuf premiers mois de l’année précédente. Les céréales et produits céréaliers représentent ainsi 51 % du montant global des importations nationales en biens alimentaires.

Outre les céréales, les fortes dépenses de l’Algérie concernent également les laits et produits laitiers, qui viennent toujours en deuxième position après les céréales et dont la facture est passée de 799 millions de dollars à plus de un milliard. Les grosses dépenses concernent également les légumes secs.

Ces produits de large consommation ont totalisé un montant de 185 millions de dollars de janvier à septembre, contre 137 millions au cours des neuf premiers mois de 2007. L’Algérie a également accru ses dépenses en thé et en café qui ont totalisé un montant de 250 millions de dollars, contre 182 millions de dollars durant la même période de 2007, et en viandes, dont la facture est passée de 116 millions à 125 millions de dollars.

Outre la flambée des prix des produits alimentaires qui a accentué la forte hausse de la facture des importations, s’ajoute la chute du dollar par rapport à l’euro, monnaie dans laquelle sont libellés la plupart de nos achats de l’étranger.

Cet accroissement des dépenses est également accentué par l’augmentation des prix de l’énergie qui a provoqué la hausse des prix des intrants (semences, pesticides, engrais) ainsi que par ‘utilisation des céréales, de la canne à sucre et des oléagineux pour la fabrication d’agro- carburants.

Z. M.

Les prix des huiles, du café, du poisson et des fruits ont fortement augmenté entre janvier et septembre

Le rythme d’inflation moyen en Algérie a atteint 4,2 % durant les neuf premiers mois de l’année, en raison essentiellement d’une hausse de 7,3 % des prix des biens alimentaires, (+ 13,5 % pour les produits alimentaires industriels et + 1,6 % pour les produits agricoles frais).

Cette augmentation a touché beaucoup plus les huiles et graisses (+ 43,1 %), le café et le thé (+ 30,2 %), le poisson frais (+ 18,6 %), les fruits (+ 14,8 %), les laits et dérivés (+ 8,2 %) et les légumes (+ 8,3 %), selon l’Office national des statistiques.

En septembre dernier, les prix des légumes ont augmenté de 25 % et ceux des fruits de 32,7 %. Une hausse qui s’explique, selon l’ONS, par le fait que le mois de ramadan, synonyme de grande consommation, a coïncidé avec le mois de septembre.

M. B.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hamer dit:

      C'est la seule façon de bloquer la montée des Salafistes Wahabistes qui se sont accaparé des mosquées en A...

    • hamer dit:

      L'Algérie s'en sortira haut la tête, cette crise ne la concerna pas uniquement , même la France la subit et de...

    Back to Top