LA MARCHANDISE ÉTAIT ÉCOULÉE A ALGER

Destruction de cinq hectares de plantations de cannabis à Béjaïa

Les éléments de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants relevant de la division ouest de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Alger ont réussi un véritable coup de filet dans le milieu de la drogue en mettant fin aux agissements d’un groupe de malfaiteurs qui activaient sur la côte ouest de la capitale.

Sept personnes ont, en effet, été arrêtées le 5 août dernier pour trafic et commercialisation de stupéfiants, culture de plants de cannabis, création de lieu de jeux clandestins et détention d’armes prohibées. Dans le cadre de cette affaire, les éléments de la police ont mis la main sur 2,9 kg de résine de cannabis, 71 kg de plants de cannabis, une somme de 25 000 DA, 5 téléphones portables, 2 bombes lacrymogènes et une arme blanche. Agissant sur informations, les services de police ont, après surveillance et filature, interpellé deux personnes qui s’adonnaient au commerce de stupéfiants au niveau de la côte ouest d’Alger. Au moment de leur arrestation, les deux individus étaient en possession de 5 plaquettes de résine de cannabis d’un poids total de 460 g. Les investigations menées avec les deux prévenus ont permis de neutraliser une troisième personne en possession de 80 g de résine de cannabis.

La poursuite des investigations menées avec ce dernier mènera les enquêteurs de la police judiciaire à un receleur qui dissimulait dans le toit d’un local commercial 25 plaquettes de résine de cannabis d’un poids total de 2,5 kg. La marchandise a été récupérée lors d’une perquisition du local. Suivant les aveux des individus interpellés, les éléments de la police judiciaire de la division ouest se sont déplacés en compagnie des personnes arrêtées dans une région montagneuse de la wilaya de Béjaïa. Sur place, ils découvrent une plantation de cannabis s’étendant sur 5 hectares. Sur instruction des services judiciaires et après les résultats positifs des analyses effectuées par le laboratoire central de la police scientifique sur un échantillon de plants prélevés antérieurement, les éléments ont procédé à la destruction 4 000 plants (71 kg) de cannabis.

Les sept mis en cause risquent, selon l’article 20 de la loi 18/04 relative à la prévention des stupéfiants et psychotropes et la répression du trafic de ces substances, une peine d’emprisonnement à vie. Ils ont été présentés le 5 août dernier devant les instances juridiques compétentes.

L. M.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hamer dit:

      Arrêtez de polémiquer, il n'y a pas de quoi en faire tout un drame, la conjoncture actuelle est bien difficile, mais pas ...

    • hamer dit:

      M l'économiste a raté une occasion en or de se taire, on l'aurait sollicité pour un éventuel portefeui...

    Back to Top