Cri d’alarme de l’Unicef

Des millions d’enfants en détresse dans le monde

La vie de millions d’enfants dans le monde dépend de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), et un échec dans leur concrétisation aurait des "conséquences catastrophiques pour les enfants de cette génération", selon le dernier rapport du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Si les OMD, qui sont issus de la déclaration du Millénaire, adoptée en 2000 par 189 pays, sont réalisés, "on estime que d’ici à 2015, trente  millions d’enfants qui n’auraient pas atteint leur cinquième anniversaire survivront", a noté la directrice générale de l’organisation Mme Ann M. Veneman dans ce rapport publié à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance célébrée le 1er  juin de chaque année.
Si les OMD sont réalisés, d’ici à 2015, "500 millions de personnes échapperont au carcan de la pauvreté (et) 250 millions seront préservées de la faim".
Le rapport note que ces objectifs sont quantitatifs et visent à "remédier d’ici à 2015 à la pauvreté extrême et à la faim, à la mortalité des enfants et des mères et au VIH/SIDA et d’autres maladies, tout en favorisant l’enseignement primaire universel, l’égalité des sexes, la protection de l’environnement et un partenariat mondial pour le développement".
Pour l’Unicef, qui célèbre le 1er juin de chaque année la Journée mondiale de l’enfance, "les OMD constituent un cadre d’action pour instaurer le monde de paix, de sécurité, de solidarité et de responsabilités partagées décrit dans la déclaration du Millénaire", rappelant que "chacun des OMD a trait au bien-être des enfants- qu’il s’agisse d’éliminer la pauvreté extrême et la faim ou de fournir de l’eau potable".
"La non-réalisation de ces objectifs aurait des conséquences catastrophiques pour les enfants de cette génération", a averti Mme Veneman. Mme Veneman a souligné que "si les progrès se maintiennent à leur rythme actuel, quelque 8,7 millions d’enfants de moins de cinq ans mourront en 2015", mais, a-t-elle dit, "si l’objectif de réduction de la mortalité de moins de cinq ans est atteint, 3,8 millions de ces enfants seront sauvés".
C’est pourquoi "la réalisation de ces objectifs est donc pour des millions d’enfants une question de vie ou de mort", a-t-elle dit. L’organisation onusienne note que "les OMD servent de catalyseur pour améliorer les services essentiels, la protection et la participation des enfants, mais ne constituent pas une fin en soi". Concernant le rapport de l’Unicef de cette année, Mme Veneman a indiqué qu"’il met l’accent sur les millions d’enfants qui n’ont pas bénéficié des progrès réalisés, ceux qui sont exclus ou “invisibles””.
L’Unicef a, en outre, appelé à faire plus d’efforts pour prodiguer à ces enfants les services dont ils ont besoin, sinon "des millions d’entre eux continueront de mourir chaque année".

Les 8 Objectifs
Voici les principaux volets des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), en matière de protection de l’enfant, fixés par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), et cités dans son rapport 2006.

- OMD1 : Réduire l’extrême pauvreté et la faim :
Le travail de l’enfant gaspille le potentiel humain d’une nation.
La pauvreté et l’exclusion contribuent aux abondons d’enfants et au recours excessif à des systèmes de placement d’enfants, officiels ou non, souvent en institution, ce qui a des conséquences négatives sur le développement de l’enfant.

- OMD 2 : Assurer l’éducation primaire pour tous :
Les conflits armés entravent les efforts de scolarisation.

- OMD 3 : Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes :
La violence et le harcèlement à l’école font obstacles à l’égalité des sexes à l’école. La violence sexuelle, l’exploitation et les mauvais traitements sapent les efforts menés pour renforcer les moyens d’action des femmes et des filles.

- OMD 4 : Réduire la mortalité infantile:
Le mariage d’enfants et les grossesses précoces risquent d’aggraver les risques de mortalité et de morbidité maternelles.

- OMD 5 : Améliorer la santé maternelle :
La mutilation génitale féminine/excision accroit les risques de mortalité au cours de l’accouchement et de complications après l’accouchement.

- OMD 6 : Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d’autres maladies :
L’exploitation, la violence et les abus sexuels peuvent entraîner l’infection des filles et des garçons.

- OMD 7 : Assurer un environnement   durable :
Les catastrophes naturelles augmentent la vulnérabilité des ménages et favorisent indirectement le travail des enfants, ainsi que leur exploitation sexuelle ou les mariages précoces.

- OMD 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement :
La protection de l’enfant nécessite une coopération intersectorielle à l’échelle nationale et internationale pour créer un environnement protecteur pour les enfants.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • belkacem dit:

      J'encourage l'équipe d'aller toujours de l'avant.Bonne continuation....

    • hamer dit:

      C'est la seule façon de bloquer la montée des Salafistes Wahabistes qui se sont accaparé des mosquées en A...

    Back to Top