Bouteflika réitère son appel pour un vote massif : «Les regards sont fixés sur l’Algérie»

Le chef de l’Etat vient de réitérer, encore une fois, son appel à voter massivement le 10 mai prochain, signe de la grande importance accordée aux prochaines législatives.

 

En effet, le président de la République,Abdelaziz Bouteflika, a indiqué que les regards "sont aujourd’hui fixés sur l’Algérie" avec ses réformes politiques lancées en 2011, soulignant que le pays est "capable" de donner l’exemple en matière de démocratie.

"Les regards sont aujourd’hui fixés sur l’Algérie qui, pour avoir apporté, hier, la preuve du génie de sa Révolution, est capable de donner un exemple de pondération en matière de consolidation du processus démocratique", a indiqué le président Bouteflika dans un message adressé au secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), à l’occasion de la fête internationale du travail.

Le chef de l’Etat a insisté, à cet effet, sur le fait que "chaque membre de la collectivité nationale devrait, dès lors, être conscient" que sa participation aux élections législatives du 10 mai, "revêt une importance considérable à plus d’un titre, qu’elle diffère des échéances précédentes du fait que ces élections détermineront les perspectives d’avenir et auront un impact sur la destinée du pays".

"Tous doivent être parfaitement conscients qu’une participation massive ouvre la voie à la consolidation des assises de l’Etat et qu’un Etat fort est un Etat capable de défendre le citoyen et de sauvegarder la souveraineté nationale et la cohésion du pays, dans un contexte international prêtant à de multiples interrogations", a fait savoir le président Bouteflika. Il a fait part, à ce propos, de sa "conviction" que les travailleurs sauront, comme toujours, relever les défis imposés par cette phase cruciale de l’histoire de notre peuple et qu’ils voteront massivement, en toute liberté et en toute responsabilité.

Il a relevé, par ailleurs, que le fait le plus important qui coïncide, cette année, avec le 1er Mai, "est la mise en application des réformes politiques" qu’il a annoncées en avril 2011, a-t-il rappelé, "afin de promouvoir le processus démocratique". "J’ai veillé à mener une large concertation avec toute la classe politique, les personnalités nationales et la société civile en vue d’enrichir l’arsenal juridique consacré à ces réformes, dans le but de prémunir notre pays de toute convulsion ou agitation, ou encore de la réédition de la tragédie nationale", a expliqué le président Bouteflika.

Il a rappelé, dans ce contexte, que l’année 2011 a vu la promulgation d’une série de textes de loi "destinés à encadrer les réformes politiques annoncées, dont la nouvelle loi organique relative aux élections, qui énonce toutes les garanties requises pour l’organisation d’élections transparentes, sincères et équitables" dans la perspective des élections législatives du 10 mai.

"Ce sont ces garanties qui permettront, a souligné le chef de l’Etat, de consolider la démocratie et autoriseront l’expression de la volonté populaire en toute probité".

Appel aux jeunes et aux femmes

"Je m’adresse en particulier à notre jeunesse que j’appelle de nouveau à saisir cette opportunité pour exprimer sa volonté et choisir les personnes les mieux indiquées et les plus à même de concrétiser ses aspirations", a indiqué le président Bouteflika dans son message. Le chef de l’Etat a souligné que la jeunesse "est la première concernée par les réformes" initiées en avril 2011. "Nous comptons sur elle pour poursuivre l’entreprise de construction et protéger la patrie et le peuple", a-t-il affirmé.

Le président Bouteflika a, d’autre part, ajouté qu’il tenait à "attirer l’attention des femmes algériennes, en général, et des femmes travailleuses, en particulier, sur l’importance de ce rendez-vous".

Il s’agit, a-t-il souligné, de "l’affirmation de leur présence (femmes) sur la scène politique et de la consolidation de leur participation à la mise en place d’une société de justice, de tolérance et d’égalité, d’autant plus que les conditions favorables se trouvent réunies, aujourd’hui plus que par le passé, pour donner corps à leurs aspirations".

Le président de la République, a relevé, en outre, que "le pays est à l’orée d’une phase charnière de son histoire, une phase qui exige davantage de mobilisation de la part des citoyens pour réaliser les objectifs du renouveau national et couronner de succès les prochaines étapes de notre démarche nationale".

"J’appelle les citoyennes et les citoyens à assumer leurs responsabilités dans l’entreprise de renouveau que nous avons engagée et à redoubler d’efforts en vue de raffermir la cohésion de notre société, renforcer sa solidarité et doter l’Algérie d’une ambition qui soit à la mesure des défis auxquels elle se trouve confrontée", a indiqué le chef de l’Etat à cet égard.

Mokrane Chebbin

 

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • abdoul7460 dit:

      Le président bouteflika met fin......comme si bouteflika pouvait encore quelque chose. Ce président n'est en fait qu...

    • sidizekri dit:

      Vous diffusez des informations factuelles fausses: 1. Tebboune n'a jamais été Wali de Bechar 2. Bechar n'est pas u...

    Back to Top