Ligue 1

Belhadj : «Je vais divulguer le nom de celui qui a tout manigancé»

Affecté par ce qui s’est passé vendredi, Baba accuse une personne, selon lui à Oran, qui est en train de manipuler des supporters pour saboter le club. Il entend divulguer son nom dans la presse prochainement. Par ailleurs, le premier responsable du MCO maintient sa confiance à l’entraîneur, mais déplore le manque de dévouement de certains joueurs.

Deux jours après les incidents de vendredi, avez-vous retrouvé vos esprits ?

On est au courant de tout ce qui se passe à Oran ; il y a une personne qui tire les ficelles, c’est elle qui paye des supporters pour venir foutre la pagaille au stade, insulter l’équipe. Ce qui est embêtant, c’est que cette personne est proche des responsables de la ville. Si on ouvre une enquête, on va facilement la démasquer ; on est prêt à donner des noms de ces fauteurs de troubles à la police afin de les arrêter. Je suis sûr, qu’ils vont passer aux aveux en révélant le nom de cette personne qui les pousse à agir de la sorte.

Etes-vous sûr de ce que vous dites ?

Je suis au courant de tout parce que des proches de ces personnes m’ont appelé bien avant le match de vendredi pour m’informer qu’elles viendront au stade pour créer la pagaille. Toujours à propos de leur commanditaire, je vous promets que prochainement, je vais organiser une conférence de presse et je vais citer son nom afin que tout le monde à Oran soit au courant des méfaits de cette personne.

Est-il vrai que vous songez à quitter la présidence du club ?

Que cette personne paye des supporters pour m’insulter ou nous créer des problèmes, je ne quitterai jamais la présidence, car elle n’atteindra jamais son but. A ces pseudo-supporters, je leur dis qu’ils vont payer très cher leur acte. De toute façon, les services de sécurité ont été avisés, que chacun prenne ses responsabilités !

On voit que vous êtes affecté par ce qui s’est passé vendredi…

Je pense que tout a été planifié ; on est allé jusqu’à montrer la porte de secours du vestiaire des arbitres qui a été défoncée. Sans l’ombre d’un doute, le coup était préparé ; je demande aux fidèles supporters du MCO de me soutenir et de m’aider pour qu’on élimine cette mauvaise graine qui ne veut que du mal à notre club.

Le MCO risque-t-il de lourdes sanctions ?

Une fois que ces « forces du mal » tomberont, j’espère que les supporters et autres forces vives du club réagiront pour que ce ‘’comploteur’’ soit puni. Les services de sécurité savent désormais qui est derrière ces incidents. On espère qu’ils vont les mettre hors d’état de nuire.

Quand avez-vous été interrogé par les services de sécurité ?

Vendredi après ce qui s’est passé, un officier des services de sécurité m’a posé des questions ; je lui ai répondu en toute franchise. Par ailleurs, je lui ai remis une liste de personnes qui sont les instigateurs de ces incidents. Maintenant on suivra avec intérêt les suites de l’enquête ; il faut agir dans l’immédiat, avant que ce ne soit trop tard. Si moi, qui dépense de l’argent de ma poche, j’accepte la défaite, et que ces personnes qui n’apportent rien au club se révoltent au moindre faux pas, c’est clair qu’il y a de manipulation. Je n’oublie pas de remercier les autorités de la ville, à leur tête notre wali qui ne souhaite que du bien à notre équipe.

Au retour, le wali attend des résultats…

Je ferai de mon mieux avec les joueurs et le staff technique pour finir sur le podium la saison, c’est le meilleur des cadeaux qu’on pourrait offrir à notre wali qui ne ménage aucun effort pour nous venir toujours en aide. Bien entendu, on la dédiera à nos vrais supporters, ceux qui nous soutiennent toujours.

Maintenez-vous toujours votre confiance à l’entraîneur ?

Absolument ! Je suis pour la stabilité, Bououkaz fait convenablement son travail ; par contre, je suis déçu par le rendement de certains joueurs. D’ailleurs, je les avertis dès maintenant : à la fin de la saison, je ne lèserai aucun joueur mais on fera le bilan du rendement de chacun d’eux. J’exige d’eux toutefois qu’ils assurent une place sur le podium à la fin du championnat, c’est ce que nous leur demandons. Je pense qu’on a les moyens de décrocher cet objectif.

Est-ce que vous avez prévu de vous réunir avec lui ?

Pourquoi me réunir avec lui ? Franchement, je ne veux pas mettre la pression sur mon entraîneur qui n’était pas sur le terrain, ce sont les joueurs qui ont perdu le match. Cependant s’il estime qu’il y a des choses qui ne lui plaisent pas, il n’a qu’à m’envoyer un rapport pour sanctionner les éléments qu’il soupçonnerait de fausser son travail.

Quand lui avez-vous dit ça ?

Vendredi après le match.

Ya-t-il des personnes de votre entourage qui tentent de vous pousser à limoger Bououkaz ?

C’est de l’intox ! Jusqu’à preuve du contraire, notre entraîneur a toujours ma confiance.

Mathématiquement, même le titre est encore jouable…

Si notre équipe retrouve son état d’esprit et que les joueurs que j’ai pointés du doigt se réveillent, on peut finir sur le podium. Pour le titre, je pense que c’est difficile d’autant qu’on a des déplacements délicats à faire. Enfin en football, rien n’est impossible.

En toute sincérité, n’êtes-vous pas découragé ?

J’ai la conscience tranquille, je fais de mon mieux pour mettre l’équipe dans des conditions convenables. Maintenant, si on veut que je parte, je suis prêt à le faire à condition que celui qui veut me succéder ramène de l’argent ; comme on dit, je suis ouvert à toutes les éventualités.

Tiaïba, les raisons de sa non- titularisation

Ayant été l’une des rares satisfactions de l’équipe à Sétif, Mohamed Tiaïba n’a pas été titularisé face au CRB ; un choix qui a surpris plus d’un. D’après nos informations, l’entraîneur l’a laissé sur le banc au coup d’envoi du match pour d’abord des raisons purement tactiques.

En effet, il fallait mettre un joueur sur le côté pour bloquer Belaili, un travail que ne peut assurer Tiaiba. Par ailleurs, ce dernier avait raté quelques séances la semaine d’avant, notamment après le décès de sa grand-mère, l’autre raison qui a poussé Bououkaz à le laisser sur le banc. A signaler que dès son entrée, l’ancien professionnel au Qatar avait délivré une passe décisive à Chibane. Malheureusement peu adroit devant la cage adverse, Chibane a raté cette occasion nette.

Abdat et Mekkaoui seront prêts pour Médéa

En phase de récupération, ces deux défenseurs qui reviennent de blessures seront prêts pour le match de ce vendredi qui opposera le MCO à l’Olympique Médéa sur le terrain de cette dernière.

2 rencontres en moins d’une semaine

Selon le programme publié par la LFP, le MCO, qui affronte ce vendredi l’OM à Médéa, recevra mardi prochain (24 avril) le CSC, dans une rencontre qui se déroulera certainement à huis clos.

Il y avait même des mômes

Vendredi, on aura tout vu au stade Ahmed-Zabana ; une scène a retenu particulièrement notre attention, celle d’un môme entré sur le terrain, puis il s’est dirigé vers la tribune où étaient installé les supporters du CRB pour les insulter. Alors que des consignes sont données pour que les enfants n’accèdent pas au stade, on se demande comment ce garçon a pu échapper à la vigilance des agents chargés du contrôle des portes.

Reprise cet après-midi

C’est aujourd’hui que l’équipe va reprendre le travail ; la séance est fixée à 15h. Une séance lors de laquelle le coach reviendra sans doute sur le dernier match et les imperfections qu’il a remarquées dans le jeu de son équipe qui était méconnaissable face au CRB.

Problème d’hôtel

Pour son déplacement cette semaine à Médéa, on ne sait pas encore où l’équipe passera la nuit de jeudi. En effet, jusqu’à hier en milieu de journée, la direction du club n’avait pas encore tranché la question de l’hôtel. Faut-ilpasser la nuit à Médéa ou les environs (probablement à Médéa) ?

Coupe d’Algérie : élimination de toutes les catégories

Les saisons précédentes, le MCO a toujours eu une équipe de jeunes en finale de la coupe d’Algérie, cette fois, le club phare de l’Ouest n’aura aucun représentant en finale, même pas l’équipe réserve, le dernier vainqueur de la coupe, qui a chuté lourdement ce samedi à Zabana face au PAC (MCO-PAC 1/4).

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    • yasser2018 dit:

      Nos chers amis Journalistes Nous vous écrivons pour vous alerter sur le fait que L'Astronome et Mété...

    Back to Top