Allocation forfaitaire de solidarité

Augmentation de la pension à partir du 28 février

L'ensemble des bénéficiaires de l'Allocation forfaitaire de solidarité (AFS) percevront l'augmentation de leur pension à partir du 28 février, a-t-on appris lundi auprès de l'Agence du développement social (ADS).

"Environ 750.000 personnes démunies bénéficiaires de l'AFS (versée mensuellement aux catégories sans revenu), percevront l'augmentation de leur pension, qui sera portée de 1.000 DA à 3.000 DA, à partir du 28 février", a indiqué le directeur général de l'ADS, Djamel-Eddine Bensenan.

Cette augmentation concerne des personnes démunies et sans revenu, inscrites au fichier de l'AFS, notamment quelque 400.000 personnes âgées, des personnes handicapées qui n'ont pas un handicap à 100%, ainsi que des personnes atteintes de maladies chroniques invalidantes, a-t-il précisé.

Environ 60.000 femmes veuves ou divorcées ayant à charge des enfants en bas âge, sans revenu et très démunies socialement, sont également concernées par l'AFS, a-t-il ajouté. L'ensemble de ces catégories qui perçoivent cette pension bénéficient aussi d'une couverture sociale, puisque l'ADS cotise pour eux à la sécurité sociale.

M. Bensenan a révélé par ailleurs qu'une opération d'assainissement du fichier des bénéficiaires de l'AFS a permis de "suspendre provisoirement quelque 40.000 bénéficiaires" et "radier près de 5.000 autres ne répondant pas aux critères d'attribution à ce dispositif.

S'agissant des bénéficiaires qui ont été suspendus provisoirement, M. Bensenan a précisé que leurs dossiers incomplets sont en cours de traitement au cas par cas, ajoutant que les personnes dont les dossiers seront complétés seront réintégrées avant la clôture de l'opération d'assainissement prévue, en juin prochain.

"Dans le cadre de cette opération de contrôle, qui se poursuit, certains postulants ont joint à leurs dossiers les pièces manquantes alors que d'autres ont été radiées car ne répondant pas aux critères d'attribution", a-t-il noté.

Des équipes de l'ADS, en collaboration avec des techniciens supérieurs des directions de l'action sociale et des élus locaux au niveau des wilayas, réalisent cette opération d'assainissement, lancée en août 2008 suite à une instruction ministérielle visant à "actualiser les listes de l'AFS" et faire en sorte que le dispositif soit "plus équitable" socialement, a-til expliqué.

Le directeur général de l'ADS a indiqué qu'un logiciel de gestion sous forme de fichier national informatisé est en cours d'installation pour permettre une maîtrise en temps réel de toutes les informations sur l'opération de l'AFS et la situation des bénéficiaires enregistrés.

Ce logiciel concernera en premier lieu 22 communes et sera par la suite généralisé à l'échelle nationale, a-t-il dit. Une réflexion est en cours avec le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication afin de moderniser le mode de paiement au profit des bénéficiaires de l'AFS, a conclu M. Bensenan.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • abdoul7460 dit:

      Vous balancez ce genre d'infos et rien ne semble remuer dans la sphère politique. Il n'y a rien à espérer de...

    Back to Top