45 morts sur les routes en une semaine: L'hécatombe continue

Encore un lourd bilan des accidents de la circulation. En une semaine, pas moins de 40 morts ont été enregistrés sur nos routes qui sont devenues désormais de véritables mouroirs.

Encore un lourd bilan des accidents de la circulation. En une semaine, pas moins de 40 morts ont été enregistrés sur nos routes qui sont devenues désormais de véritables mouroirs.

En effet, selon un bilan hebdomadaire rendu public hier par les services de la Protection civile, 45 personnes ont trouvé la mort et 1 097 autres ont été blessées dans 981 accidents de la circulation survenus durant la période du 30 septembre au 6 octobre au niveau national, le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Boumerdès avec six morts et 39 blessés dans 32 accidents de la route, note la même source. En dépit des campagnes de sensibilisations menées par les différents corps de sécurité en direction, notamment des usagers de la route, les chiffres communiqués quasi quotidiennement ne cessent d'augmenter.

Plusieurs mesures annoncées pour «stopper» cette hécatombe qui endeuille les familles, ne sont semble-t-il, pas mise en œuvre. Et les retraits de permis et autres amendes à l'encontre des conducteurs de véhicules ne semblent pas dissuader les «chauffards» qui tuent hommes, femmes, vieux et même les enfants ou les écoliers. Il y a trois jours, Une écolière a trouvé la mort suite au renversement d'un bus de transport scolaire survenu à Aguemoune dans la commune d'Ath Ouartilène (84 km à l’ouest de Sétif). Plus d'une vingtaine de blessés parmi les passagers sont également à déplorer.

Selon les indications fournies par la Protection civile, l'accident s'est produit peu après 7h du matin sur le CW 04 à hauteur du lieudit Akkerou Wakli entre Aguemoune et Ath Ouartilène, quand un minibus de transport scolaire a dérapé puis s'est renversé avant de faire une chute dans un ravin. Une écolière de 15 ans a trouvé la mort sur les lieux alors que 22 autres passagers dont quatre adultes et 18 élèves ont été blessés. Dans un bilan détaillé rendu public à la fin septembre par le Centre national de prévention et de sécurité routières (Cnpsr), il est fait état de 2 273 personnes qui sont décédées lors des huit premiers mois de l'année en cours au niveau national.

L'Algérie a enregistré, lors des huit premiers mois de l'année en cours, 15 943 accidents de la route ayant fait 2 273 morts et 22 775 blessés. Selon les statistiques fournies par le Cnpsr, la tranche d'âge située entre 18 et 29 ans est fortement impliquée dans ces accidents, sachant que les titulaires de nouveaux permis (moins de 5 ans) sont responsables de la moitié des accidents enregistrés.

Aussi, faut-il préciser, que 392 enfants sont décédés durant l'année scolaire 20172018, selon un bilan du Centre national de prévention et de sécurité routière, rendu public en marge d'une campagne de sensibilisation lancée pour la protection des enfants scolarisés contre les accidents de la route. 392 enfants âgés de moins de 14 ans sont décédés et 5 189 autres blessés durant la période allant de septembre 2017 à juin 2018, indique le Cnpsr, ajoutant que «la plupart des victimes ont été déplorées sur les chemins des différents établissements éducatifs». Il faut signaler également, que sur nos routes, circulent de vieux véhicules qui représentent un danger permanent.

S. A. M

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • habibazemoura dit:

      Merci pour m avoir laisser acceder a vos quotidiens mon journal prefere c est el acil...

    • reinformatrice dit:

      Bonjour Mes Amis Journalistes L’ASTRONOME ET MÉTÉOROLOGUE A FAIT PUBLIER EN DATE DU 19 FÉVRIER 2018 , DES NOU...

    Back to Top