La liste du tiers présidentiel au sénat connue

Sept ex-ministres, Goudjil... et Bensalah

Le Président Bouteflika a désigné deux membres du comité central du FLN, ennemis jurés de Belkhadem. Les noms des sénateurs désignés par le chef de l'Etat, M.Abdelaziz Bouteflika, au titre de membres du tiers présidentiel, sont connus.

Un communiqué du Conseil de la nation a rendu publique la liste des 30 heureux parlementaires.

Il s'agit de: «Abdelkader Bensalah, Mohamed Akhamoukh, Rachid Bougherbal, Mohamed Zakaria, Messaoud Zitouni, Mohamed Bentebba, Abdelkrim Korichi, Abdelkader Bensalem, Abdelkader Chenini, Hamoud Chaid, Fouzia Benbadis, Mohand-Akli Benyounès, Abdelouahab Hacene, Saïd Barkat, Djemel Ould Abbès, El Hadi Khaldi, Nouara Saâdia Djaâfar, Hachemi Djiar, Aboubakr Benbouzid, Salah Goudjil, Aïcha Barki, Hafida Benchehida, Leila Ettayeb, Ibrahim Ghouma, Tayeb Ferhat, Yacef Saadi, Zohra Drif Bitat, Mohamed Boukhalfa, Ali Mahsas et Brahim Boulahia».

Il ressort du communiqué que six ex-ministres sont nommés au Sénat, à savoir, Saïd Barkat (Solidarité), Djamel Ould Abbès (Santé), Hachemi Djiar (Sports), Nouara Djaâfar (Famille), El Hadi Khadli (Formation) et Aboubakr Benbouzid (Education).

Sortis par les fenêtres du gouvernement, ils rentrent au Sénat par la grande porte. Les nominations des sénateurs du tiers présidentiel appellent à au moins, deux remarques: primo, Ahmed Ouyahia n'est pas président du Sénat comme le laissaient supposer certains observateurs. Il n'est même pas nommé sénateur.

Ce sera, donc, Abdelkader Bensalah qui présidera la première chambre du Parlement. Secundo, la composante du tiers présidentiel est un lâchage pur et simple signifié à Abdelaziz Belkhadem, ancien protégé du chef de l'Etat qui l'avait notamment nommé chef du gouvernement entre mai 2006 et juin 2008.

Le Président Bouteflika a en revanche désigné deux membres du comité central du FLN, mais surtout ennemis jurés de Belkhadem, à savoir El Hadi Khaldi et Salah Goudjil.

Il est utile de rappeler que Salah Goudjil, 81 ans, n'a jamais fait partie de l'entourage du Président Bouteflika.

D'ailleurs lors de l'élection présidentielle de 1999, Salah Goudjil avait soutenu la candidature de Mouloud Hamrouche. En 2004, il s'est rangé aux côtés du candidat Ali Benflis. Depuis deux ans, il mène une guérilla contre Belkhadem qu'il accuse de gérer le parti comme un chef de zaouïa.

A noter enfin que seul un ministre de l'ex-équipe gouvernementale ne fait pas partie de la liste du Président. Il s'agit de l'ex-ministre de l'Habitat, Noureddine Moussa que d'aucuns avaient accusé d'avoir fourni de faux chiffres sur les programmes de logement.

Idir Tazerout

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • hocine dit:

      bouteflika ne fait que flechir sous les applaudissements des thuriferaires,et des zelateurs qui l'entourent ''les hamanas des...

    • lem dit:

      Depuis un certain temps, ces saisies de poudre de haschich se suivent et se ressemblent. C'est juste la date et le lieu qui diffè...

    Back to Top