Nouveau programme aadl

Les souscripteurs de 2001-2002 prioritaires

L’agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (aadl) a invité, hier, les citoyens ayant souscrit à ses programmes location-vente dès 2001 et n’ayant pas procédé au paiement de l’apport initial de 10%, à actualiser leurs dossiers.

Une annonce qui vient soulager les souscripteurs à ce programme. D’après le coordinateur de l’association des souscripteurs aux programme 2001-2002, Nabil Belhadad, cette annonce vient en guise de mise au point de ce qu’a été écrit dans un article de presse au courant de cette semaine selon lequel les souscripteurs devront s’inscrire de nouveau et que leurs dossiers seront traités au même titre que les nouveaux postulants.

C’est la raison pour laquelle l’association a initié avant-hier un mouvement de protestation, regroupant pas moins de 1500 souscripteurs, pour exprimer leur refus de cette démarche. L’atmosphère s’est détendue après l’audience qu’a accordée le directeur général de l’AADL aux représentants de l’association.

«Le DG de l’AADL nous a expliqué que l’article paru dans le journal est erroné. Il nous a rassurés que les anciens souscripteurs sont appelés à actualiser leurs dossiers lesquels seront traités séparément de ceux des nouveaux postulants qui vont être éventuellement inscrits dans le nouveau programme qui sera lancé à la fin du 1er trimestre de 2013 et qui comporte 150 000 logements, dont 50 000 à Alger», a précisé Nabil Belhadad.

M. Belhadad a fait savoir que le directeur de l’AADL a promis également que les anciens souscripteurs seront privilégiés et feront l’objet de «filtrage » après vérification du fichier national, dans le but d’assurer «une transparence et une crédibilité» dans la distribution des logements. Le cas des souscripteurs partis à la retraite ou décédés a été évoqué lors de cette réunion.

«D’après le directeur de l’AADL, des décisions exceptionnelles seront prises dans ce cadre. Une chose est sûre, leurs dossiers ne peuvent nullement être supprimés », a noté M. Belhadad. Le directeur général de l’AADL s’est engagé également à afficher d’ici à la fin de l’année des listes de 200 postulants par jour dont les dossiers seront traités.

Selon M. Belhadad, le nombre de souscripteurs au programme AADL de 2001 à 2005 est de 145 000 dont 47 000 durant l’année 2001. A noter que le prix du logement AADL sera revu à la hausse et avoisinerait 350 millions de centimes. Rappelons que le ministre a évoqué la possibilité de réaliser plus que les 150.000 unités prévues, pour peu que des assiettes foncières soient dégagées.

Wassila Ould Hamouda

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • lem dit:

      Cette baisse entraîne automatiquement une hausse : celle des épaules du citoyen blasé... Lem...

    • lem dit:

      En effet, le moyen nage encore toujours... Lem...

    Back to Top