600.000 euros trouvés sur le vol AH 3018 à destination d’Istanbul

Le personnel navigant d’Air Algérie crie au complot

Le vol AH 3018 de la compagnie nationale Air Algérie à destination d’Istanbul de jeudi dernier à connu des perturbations à quelques minutes de la montée à bord des passagers.

Les services douaniers de l’aéroport Houari Boumediene ont déclenché une opération de fouille des cases se trouvant à bord de l’avion qui sont réservées au personnel d’équipage pour y mettre leurs objets personnels.

Selon l’APS qui a rapporté l’information, «les agents douaniers ont alors découvert une somme de 595.000 euros dans la case d’un des membres d’équipage». Il semblerait que ce n’est pas le cas. Une source du syndicat des pilotes de ligne d’Air Algérie a qualifié cette information de «tendancieuse».

Le syndicaliste confirme cette information avec cette précision de taille. «Les 595.000 ont été trouvés dans la pochette d’un siège passager et non pas dans une case réservée au personnel naviguant».

L’équipage, après un interrogatoire des services de sécurité, a assuré normalement le vol à destination de la ville turque, a affirmé cette source, sous entendu que «si un membre ou les membres de l’équipage étaient impliqués dans cette affaire, ils auraient été arrêtés sur le champ par les autorités sécuritaires».

Notre interlocuteur ne s’est pas empêché de lier cette affaire à celle du scanner qu’Air Algérie avait mis en place dans la salle des opérations pour contrôler le personnel naviguant.

Une affaire qui avait mis en émoi la corporation des pilotes de ligne de la compagnie s’estimant «humiliée» par cette mesure initiée par leur employeur. Les pilotes de lignes continuent de subir des campagnes de harcèlement avec l’éclatement de la grande prise des douaniers, destinées, estime notre interlocuteur «à casser le pavillon national».

A ce jeu, «les pilotes sont dégoûtés», s’est indignée notre source syndicale qui parle des pratiques de gestion contraires aux intérêts de la compagnie nationale. Il ne comprend pas qu’en cette période de Ramadhan où les gens évitent de voyager sauf extrême nécessité, il n’y a pas de délestage des vols.

«Des vols à l’intérieur du pays sont maintenus en dépit du taux de remplissage qui avoisine le zéro tant à l’aller qu’au retour», s’est-il désolé pour la perte financière engendrée par Air Algérie. La source syndicale comprend très bien certaines pratiques qui ont court au sein de la compagnie qui l’emploie.

«On gonfle les vols et parfois par des vols fictifs pour exprimer le besoin et il est arrivé qu’on fasse passer la nuit à des avions d’Air Algérie hors d’Alger pour les cacher à la vue des gens», a-t-elle accusé.

Cela pour, explique notre interlocuteur, justifier l’affrètement de 6 avions dont 5 turques qui grèvent le budget d’Air Algérie. «Cette opération que rien ne justifie coûte à la compagnie 5 millions de dollars».

Le syndicaliste reproche, aussi, aux responsables de la compagnie leur manque d’entrain pour défendre l’image du pavillon national.

«Une compagnie aérienne a prétendu qu’elle est la première compagnie à avoir doté ses appareils d’un défibrillateur  c’est faux», affirme notre source qui souligne qu’«Air Algérie avait ce genre d’équipement à bord de ses appareils depuis l’inauguration de la ligne Alger-Montréal».

D’ailleurs notre compagnie a obtenu «le label IOSA», a-t-il annoncé fièrement, indiquant qu’ «aucun avion ne peut traverser l’Atlantique s’il n’est pas équipé d’un défibrillateur. Un instrument qui a fait l’objet de vol ou de perte dans certains avions», a-t-il déploré.

De même qu’il a déploré le fait qu’un appareil de la compagnie a failli se crasher la semaine dernière à Oran. L’appareil mis en cause est un avion turc affrété par Air Algérie. «Le pilote s’est trompé de piste», a expliqué notre interlocuteur qui souligne «la grande panique qui s’est emparée des passagers».

Sadek Belhocine

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • lem dit:

      Bonne nouvelle. Il reste juste à préciser de quel mois de janvier et de quelle année 2015 il s'agit pour obtenir c...

    • lem dit:

      Moins de 1% d'exportation ? Il faut croire que pour les pouvoirs publics l'exportation... importe peu. Lem...

    Back to Top