Cartes de retrait CCP

La durée de validité est portée à 4 ans

Les cartes de retrait CCP seront, désormais, valables pendant quatre ans. Algérie Poste lance la fabrication d’un million de nouvelles cartes magnétiques.

Depuis janvier 2007, Algérie Poste a fabriqué et personnalisé 5,8 millions de cartes de retrait CCP pour ses clients qui possèdent un compte actif.

Cette opération s’est achevée dans les 48 wilayas du pays en septembre 2008, selon le directeur de la communication d’Algérie Poste, Noureddine Boufenara, qui a animé hier un point de presse. Néanmoins, un nombre important de cartes à puce n’a pas été retiré des bureaux de poste, malgré les avis et la campagne publicitaire lancés.

Quant aux cartes retirées et détenues par leurs propriétaires, elles ne sont pas toutes utilisées. Selon Noureddine Boufenara, moins de 2 millions de cartes magnétiques servent au retrait.

En outre, ces cartes ont une durée de validité de deux ans seulement. Si elles sont acceptées à l’intérieur des bureaux de poste, elles ne sont pas acceptées par les guichets automatiques de banque (GAB) après expiration.

Les cartes renouvelées valables quatre ans

C’est le cas notamment à Alger, Sétif et Oran où cette opération a été entamée en premier et où les cartes ont commencé à expirer dès décembre 2008. Pour la capitale qui compte 1,5 million de clients, 660 000 cartes ont été fabriquées depuis janvier 2007, dont seulement 34 000 ont été réellement utilisées.

Or, ces cartes ont commencé à expirer dès la fin décembre 2008 pour celles émises dès janvier 2007. Pour cette raison, Algérie Poste a entamé la fabrication et personnalisation de 93 000 cartes nouvelles dès janvier 2009 à Alger.

Ces cartes CCP seront valables pendant quatre ans et non plus deux ans. En fait, 300 000 cartes ont été renouvelées Alger, Sétif et Oran, dont seulement la moitié a été récupérée par les concernés.

Algérie Poste ne renouvelle plus les cartes

Toutefois, Algérie Poste a suspendu le renouvellement des cartes en mars dernier, décidée à ne pas fabriquer d’autres cartes qui risquent soit de ne pas être retirées ou d’être inutilisées.

D’autant que le coût de fabrication et personnalisation d’une seule carte est de l’ordre de 150 dinars, selon le directeur de la monétique auprès d’Algérie Poste, Omar Bouteldja.

A contrario, l’entreprise entend continuer à «numériser» ses clients même «à perte» et a opté pour la réactivation ou réhabilitation des cartes qui ont expiré. En outre, ces cartes seront valables tant à l’intérieur des bureaux de poste qu’au niveau des GAB.

A ce propos, le communicateur d’Algérie Poste a assuré que d’ici une douzaine de jours maximum, les cartes expirées en juin dernier seront régénérées et seront valables pendant quatre ans.

Concernant les cartes encore valides (pour deux ans) et détenues par leurs propriétaires, il a été décidé qu’elles seront régénérées au plus tard 10 jours après leur date d’expiration arrivée. Ces cartes resteront valables pendant quatre ans. Quant aux cartes déjà renouvelées, elles sont également régénérées.

Plus de 3 millions d’opérations monétiques

Pour autant, Algérie Poste qui compte 11 millions de clients CCP lance la fabrication de 1 million de nouvelles cartes de retrait. Ces cartes seront distribuées sur la demande des intéressés qui possèdent un compte actif. Par ailleurs, Noureddine Boufenara a indiqué que Algérie Poste poursuit sa stratégie de développement des GAB à l’horizon 2013.

Il s’agit de mettre en place 200 unités par an, en vue de renforcer le parc actuel de 500 GAB. En relevant que 3,5 millions d’opérations monétiques sont effectuées à travers ces guichets.

COMMANDE DES CHÉQUIERS POSTAUX: Le retard comblé dès la rentrée sociale

Le retard dans la commande des carnets de chèques postaux sera comblé dès la prochaine rentrée sociale. C’est ce qu’assure le directeur de la communication d’Algérie Poste, Noureddine Boufenara, réitérant les assurances du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.

Pour répondre à une commande de plus en plus croissante en chéquiers, Algérie Poste est en train d’installer de nouvelles confectionneuses, renouvelant ainsi un parc de plus en plus vétuste.

ALGER: 20 nouveaux bureaux de poste en vue

Vingt nouveaux bureaux de poste seront opérationnels à Alger. Sur ces 20, six ont été déjà ouverts et les quatorze autres le seront dans quelques jours. Ces nouveaux points permettront de combler le déficit de la capitale, estimé à une centaine de bureaux de poste.

PAIEMENT PAR FACILITÉ

L’utilisation des chèques postaux est non réglementaire
L’utilisation de chèques postaux pour le paiement par facilité est interdite par la réglementation.

C’est ce que le directeur de la monétique auprès d’Algérie Poste, Omar Bouteldja, rappelle à propos de cette pratique courante mais illégale. En effet, certains magasins exigent de leurs clients qui achètent des biens de leur fournir d’avance six chèques encaissables par mensualité.

C. B.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • lem dit:

      Beaucoup de touristes étrangers ont déclaré qu'ils sont restés scotchés devant l'état la...

    • lem dit:

      Bof ! Pour l'Algérien lambda, l'égout et les colères, ça le connaît ! L'oued de ses d&eacut...

    Back to Top