Du logement familial à la promotion immobilière

L’ EPLF cède la place à l’ENPI

L’Eplf fait partie, désormais, du passé. L’entreprise du logement familial sera remplacée à partir du mois de juin prochain par l’Entreprise nationale de promotion immobilière(l’Enpi). Ce qui n’était que supputation est en voie de devenir une réalité.

L’enpi succédera donc à la défunte Eplf. Le nouveau-né du secteur de l’habitat n’aura pas la tâche facile dans la mesure où la question du logement est incontestablement déterminante en Algérie. Ils sont en effet des millions d’Algériens à rêver d’un appartement pour se stabiliser socialement.

Le secteur peine également à se doter d’instruments efficaces pour pouvoir instaurer de l’ordre. Et ce, malgré les efforts importants que fournit la tutelle. C’est dire que le département de l’Habitat continuera encore à se chercher une politique à même de répondre aux attentes des citoyens.

C’est justement dans cette perspective que l’Enpi vient d’être créée. Il est vrai qu’elle va hériter d’un patrimoine que d’aucuns jugeront important avec les 19 entités Eplf réparties sur le territoire national. L’Enpi aura ainsi la lourde mission de mener à terme les projets entamés par les pouvoirs publics, et lancer d’autres chantiers en vue de résorber l’épineuse problématique du logement.

Il faudrait s’en convaincre que la création de l’Entreprise nationale de promotion immobilière est justifiée par la confusion, sinon l’anarchie, qui entoure le secteur. L’Enpi, qui sera opérationnelle à partir du mois de juin prochain, sera dirigée, selon des sources sûres par M Slimane Bouzerara.

Ce dernier, qui occupait auparavant le poste de directeur général de l’ex-Eplf Alger, hérite visiblement d’une énorme responsabilité. Celle qui consiste à instaurer un minimum d’ordre dans la maison de l’habitat national. L’Entreprise nationale de promotion immobilière activera sous la direction de la Société de gestion immobilière Injab.

La naissance de l’Enpi répond certainement au bilan « négatif» de l’Eplf, qui a brillé, faut-il le rappeler, par l’implication de certains de ses responsables dans quelques affaires litigieuses.

Pour M. Bouzerara, la mission qui lui a été assignée consiste «à absorber l’ensemble des 19 Eplf réparties à travers le territoire national ». Au niveau du ministère de l’Habitat, on soutient que «la décision de création de cette Enpi s’inscrit dans le cadre d’un mouvement de restructuration touchant les anciennes entités du département.

Il y a lieu de rappeler que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, avait, au cours de l’été dernier, instruit les présidents des directoires des SGP Injab relevant des régions est, sud-est, centre et ouest du pays, de lui transmettre un rapport détaillé au sujet de la mise en œuvre des décisions du Conseil des ministres et du Conseil des participations de l’État relatives à la dissolution des Eplf et leur absorption par une nouvelle entreprise publique économique.

La mort des EPLF et la naissante l’ENPI augure-t-elle d’une nouvelle ère dans le secteur de l’habitat? Tout porte à le croire si l’on se réfère aux nombreuses rencontres et autres rendez-vous organisés ces deux dernières années. On peut citer, à titre d’exemple, les Assises nationales sur les agences immobilières.

Cette rencontre avait vu la participation de pays étrangers qui ont tenté de faire profiter l’Algérie de leur expérience. Récemment encore un nouveau décret portant sur le statut de l’agent immobilier a été promulgué. Une nouvelle réglementation qui n’a pas été du goût de certains «acteurs» du secteur.

Ces derniers ont ainsi peur que l’activité soit réglementée. Visiblement, ils préfèrent évoluer sans le moindre contrôle réglementaire. Mais au rythme où vont les choses, les zones d’ombres disparaitront. Pourvu que la réglementation soit appliquée rigoureusement.

Adel Dahmani

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • lem dit:

      On peut dire que l'EN de football vient d'occuper une place en or ! La preuve, «quinze» veut dire phonétiquemen...

    • lem dit:

      Des partis qui prennent à partie un parti parti pour aider un autre parti ayant un parti pris ? On reste sans repartie devant cette p...

    Back to Top