Grâce aux performances enregistrées par le secteur de l'énergie

Hausse de 1,2% de la production industrielle publique

Grâce aux bonnes performances enregistrées par le secteur de l'énergie, qui demeure un secteur de performance avec un taux de croissance de 11,7% contre 8,2% durant l'année 2011, la production industrielle du secteur public national a enregistré, durant les neuf premiers mois de 2012, une croissance de 1,2% par rapport à la même période en 2011, indique l'Office national des statistiques (ONS).

Cette croissance de l'indice général de la production industrielle du secteur public confirme ainsi la reprise entamée dès 2011 avec une augmentation modérée de 0,4%.

En outre, d'autres secteurs ont également participé à cette amélioration de la production industrielle en général, il s'agit de celui des industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE). Ces secteurs ont enregistré une hausse de 7,3%, avec un pic de 19% au 3ème trimestre 2012.

Cette hausse est essentiellement consécutive aux résultats des performances enregistrés par la plupart des branches relevant du secteur, notamment  la sidérurgie avec 63,4%, la construction de véhicules industriels (28,6%), le mobilier métallique (15,5%) et les biens métalliques (14,5%), ainsi que les biens d'équipement métalliques (3,8%).

Quant à l'indice des industries hors hydrocarbures, il a atteint 4,6%, alors que les industries manufacturières persistent dans leur baisse avec -1,7%, selon les derniers de l'ONS.

D'autre part et grâce à l'aide publique et une réorganisation des professionnels, le secteur des cuirs et chaussures a, lui également, enregistré une bonne performance (12,4%) durant cette période de référence, alors qu'il avait connu une baisse de 9,4% en 2011, due notamment à une concurrence déloyale et aux importations massives. Cette amélioration est le fruit notamment d'une production de la branche des "biens intermédiaires en cuir qui enregistre une hausse de 22,8%.

Par contre, il est aussi important de relever dans les chiffres de l'ONS  dans d’autres secteurs industriels ont connu des baisses durant les neuf premiers mois 2012. Parmi les plus touchés, on note ceux des bois liège et papier (-17,9%), des industries du textile (-11,4%), des hydrocarbures (-6%) et des mines et carrières (-5,7%).

Quant aux industries agroalimentaires, elles ont commencé à reculer à partir du début de l'année pour atteindre 4,8% durant les neuf premiers mois de 2012 alors qu'elles avaient enregistré une bonne performance l'année passée avec 21%. Par ailleurs, les industries des matériaux de construction ont également connu une baisse de production de 4,8% durant la même période.

Il s'agit notamment des filières de fabrication des matériaux de construction et produits rouges (-16,3%), de la fabrication des produits de cimenterie (-6,2%) et de fabrication des liants hydrauliques (-3,9%). Et dans la perspective de remédier à cette situation, le plan d'action du gouvernement insiste sur la nécessité de promouvoir le secteur industriel qui restera toujours le moteur de l'économie nationale.

Et la promotion de ce secteur ne se ferait qu'à travers le développement des capacités industrielles, la promotion de l'investissement et le partenariat ainsi que le soutien aux PME.

Saïd Ben.

Commentaires [0]

Aucun commentaire pour le moment

Identifiez-vous pour laisser un commentaire

Vous aimerez aussi

Presse-dz est le portail de la presse algérienne et de l'information en Algérie, avec une sélection des meilleures articles de la presse algérienne ainsi que les meilleures caricatures...

Caricatures

  • Commentaires

    • lem dit:

      On peut dire que l'EN de football vient d'occuper une place en or ! La preuve, «quinze» veut dire phonétiquemen...

    • lem dit:

      Des partis qui prennent à partie un parti parti pour aider un autre parti ayant un parti pris ? On reste sans repartie devant cette p...

    Back to Top